La princesse au petit pois [Eloisa James].

Sans titre 5.jpg

Par une nuit d’orage, Olivia Lytton frappe à la porte du duc de Sconce après que sa calèche a versé dans le fossé. Sublime apparition : ses longs cheveux dénoués ruissellent, sa robe trempée souligne des courbes somptueuses. Ébloui, Quin ne peut s’empêcher de lui voler un baiser. Lui le mathématicien de génie imperméable aux émotions s’embrase soudain pour cette femme au franc-parler déconcertant et au langage fleuri. Aurait-il enfin trouvé sa duchesse ? Mais n’est-il pas déjà fiancé ? À la sœur d’Olivia, très précisément ?

« Vous avez raison. La pire chose qu’un homme puisse faire à un autre, surtout si ce dernier se bat pour son pays, c’est de lui voler sa future épouse. »

mon-avis1

                                      ✶✶☆☆☆

J’avoue que le conte « La princesse au petit pois » ne me disait pas grand chose, mais cela n’a pas trop d’importance puisque les réécritures d’ Eloisa James sont quand même assez éloignés des contes.

J’ai bien aimé Au douzième coup de minuit, j’ai adoré La belle et la bête et j’avoue avoir été un peu déçu par celui-ci. Est-ce que ce troisième tome m’a moins plu car je ne connais pas le conte à la base? Je ne sais pas vraiment. C’est peut-être aussi parce que j’ai trouvé beaucoup trop de longueurs au début et que j’ai eu un peu de mal à rentrer dans l’histoire.. Du moins jusqu’à la rencontre entre Quin et Olivia.

On s’attache très vite à Olivia, jeune fille pétillante qui n’a pas choisi son destin mais s’y plie avec une rébellion toute relative mais bien présente. Sa loyauté à sa famille et à ses proches est inébranlable même si elle n’est pas toujours en accord avec eux. Elle est drôle et tellement rafraîchissanteQuin est un jeune homme très intelligent qui a du mal avec l’art des sentiments. Il m’a très souvent donné le sourire avec ses répliques, sa passion et l’amour qu’il a et ne cesse de montrer à OliviaQuin et Olivia sont deux personnages très intéressants. Les découvrir dans leurs univers respectifs est assez fascinant.

Leur duo plein de contradiction donne quelques situations assez croustillantes. Ils évoluent ensemble et resteront très soudés face aux nombreuses difficultés. J’ai beaucoup  aimé leur couple. Et les altercations entre Olivia et la mère de Quin sont un délice.

Pour conclure, l’écriture d’Eloisa James est toujours aussi agréable. On passe un agréable moment de détente. Il m’a tout de même manqué un petit quelque chose sans que je sache vraiment quoi. Mais cela reste une bonne romance agréable et divertissante.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :