Les Honeycote [Anne Barton].

Sans titre 1

Tome 1 : Secrets et Préjugés

Londres, 1815. Couturière dans une boutique de mode de Bond Street, Annabelle accomplit son rêve. Là, au milieu des taffetas, des satins, des soies et des dentelles, elle crée des robes uniques pour les élégantes de la haute société. Mais le rêve s’arrête hélas chaque soir quand elle quitte son travail… Trop pauvre pour payer les soins dont sa mère malade a besoin, Annabelle a en effet cruellement besoin d’argent. A tel point qu’elle n’a pas trouvé d’autre solution que de faire chanter de riches Londoniens, en utilisant les secrets inavouables et les potins sulfureux échangés à mi-voix par les clientes. Jusqu’au jour où le séduisant duc de Huntford la démasque. Terrifiée, Annabelle l’écoute alors exiger d’elle qu’elle mette ses talents de couturière à son service, en confectionnant une garde-robe complète pour ses deux jeunes sœurs. Elle restera sa captive, chez lui, tant qu’elle n’aura pas terminé. A ce prix seulement, il acceptera de ne pas la dénoncer.

Tome 2 : Orgueil et Volupté

Angleterre, 1816. Alors qu’elle s’apprête à faire son entrée dans la haute société de Londres, Daphné veut croire que les temps difficiles qu’elle et sa famille viennent de traverser ne seront bientôt plus qu’un mauvais souvenir. Un espoir que vient balayer sans pitié le comte de Foxburn lorsqu’il pénètre dans le salon de l’hôtel particulier de Mayfair où elle vit désormais avec sa sœur. Car cet aristocrate hautain lui annonce de but en blanc qu’il possède un portrait d’elle… quasiment nue. Et qu’il n’hésitera pas à se servir de cette toile très compromettante si elle n’éconduit pas dans les plus brefs délais lord Biltmore, un jeune homme qu’il considère comme son protégé, et à qui il destine une tout autre épouse qu’elle.

Tome 3 : Le bal de Mayfair

Angleterre, 1817. Lady Olivia a toujours su exactement ce qu’elle attendait de la vie. Après avoir reçu une éducation allant au-delà des cours de broderie et de maintien, elle mène sa vie à sa guise dans le luxueux quartier de Mayfair. Mais, en amour, c’est une autre affaire… Car face à James Averill, le meilleur ami de son frère, sa belle assurance semble fondre comme neige au soleil. Pourtant, elle ne peut s’empêcher d’y croire. Si James la regarde à peine, l’ignore au bal et la traite comme une enfant, c’est qu’il connaît mal son propre cœur, comme tant d’hommes. Un jour, c’est certain, il ouvrira les yeux. Mais, quand elle apprend que ce passionné d’archéologie va bientôt s’embarquer pour l’Egypte et passer deux années loin d’elle, Olivia comprend qu’elle n’a plus le choix. Si elle veut retenir James et le séduire, ce sera cet été ou jamais.


mon-avis1

                                                         ✶✶✶☆☆

Dès les premières pages je me suis attachée aux personnages. J’ai passé un très bon moment en compagnie des soeurs Honeycote, Annabelle et Daphné, du duc de Huntford et de sa soeur Olivia mais aussi de Lord Biltmore et de James Averill.

  • « Quand vous placez quelqu’un sur un piédestal, vous vivez dans la peur de le décevoir. »

Annabelle Honeycote est une héroïne comme je les aime. Courageuse, têtue et rêveuse, elle est travailleuse et sait où se situe sa place. Pauvre, elle ne pense qu’à sa famille qu’elle entretient grâce à son maigre salaire et c’est avec quelques remords qu’elle va très vite essayer de faire au mieux pour payer le traitement qui est censé soigner sa pauvre mère. Annabelle est une jeune femme attachante, elle place toujours les besoins de sa famille avant les siens et sait qu’il faut parfois faire des choix dans la vie pour survivre. Elle prend très vite un rôle de confidente pour les sœurs d’Owen, un soutien qui est nécessaire pour ce dernier. Elle va très vite s’attacher à cette famille qu’elle voulait extorquer au départ.

Le duc de Huntford est un homme charmant, élégant et qui prend ses responsabilités au sérieux quant à sa famille. Il montre un côté attentionné qu’il n’a pas tout le temps et qui a tendance à déstabiliser Anabelle. Mais pour le bien de ses sœurs il ne veut pas faire n’importe quoi et doit bien se marier pour leur apporter une stabilité qu’elles n’ont plus depuis la mort de leur père et le départ de leur mère. J’ai apprécié apprendre à connaitre cette fratrie, ils sont adorables tous les trois. Olivia et sa légèreté, Rose et son secret qui fait qu’elle ne parle plus et Owen, ce beau duc intriguant.

La rencontre de Owen et Annabelle va marquer un tournant dans leur vie. Leur relation va vite prendre un aspect que ni l’un ni l’autre n’envisageait. Tous les deux partagent les mêmes valeurs familiales, ce qui va très vite les rapprocher. Leur relation est folle, passionnée, sans le moindre respect des convenances et bien entendu, ils tombent amoureux presque au premier regard. Plus on avance dans l’intrigue et plus les choses évoluent, ils se fâchent, se rabibochent, se séparent,.. J’ai adoré la façon dont est amené le dénouement et ce qui se passe devant nos yeux. Leur romance m’a fait chavirer.

  • « Les gens peuvent changer, vous savez. »

Daphne Honeycote est une femme vraiment forte et qui assume parfaitement ce qu’elle a fait pour aider sa famille dans le passé et qui referait exactement la même chose si elle avait le pouvoir de le changer. Et oui pour diminuer les dettes que sa famille avait, Daphne a posé pour qu’un ami peintre réalise deux tableaux et celui-ci les a vendu à un riche solitaire. Elle est drôle, douce mais aussi forte et pleine de caractère. Elle va bien en avoir besoin du caractère afin de venir à bout de l’obstination de Ben. Lord  Biltmore, Benjamin, gravement blessé à la cuisse, souffre terriblement et doit marcher avec une canne. Derrière son ton ironique, son comportement indifférent, son caractère grinçant.. On aime immédiatement l’homme torturé qu’il est, on découvre le cœur en or qu’il cache sous sa carapace. 

Benjamin va donc proposer un marché à Daphné. Il l’aidera à découvrir où se cache le deuxième tableau si elle accepte d’empêcher Hugh, le frère de son ancien meilleur ami, de la courtiser car le comte en est sûr, ils ne sont pas faits pour être ensemble. Il en est encore plus persuadé quand il se rend compte qu’il en pince sévèrement pour elle. Et que c’est réciproque. Leur relation qui se noue petit à petit est basée sur une attirance évidente mais aussi sur la confiance et l’amour. Lui est dans l’ombre, elle est  sa lumière. Ces deux êtres que tout opposent se complètent parfaitement.

  • « L’amour triomphe de tout. »

Depuis des années, Olivia Huntford la jeune sœur d’Owen est follement amoureuse de James le meilleur ami de celui-ci. Elle attend qu’enfin il la remarque mais une annonce le concernant pourrait bien la décider d’agir au plus vite… James va partir pour deux ans en Egypte faire des explorations. Ce qui veut dire que si elle n’arrive pas à le séduire avant son départ,  elle devra faire une croix sur lui. Pétillante et un peu gâtée, Olivia a toujours obtenue ce qu’elle désirait. Elle fait ce qu’elle a envie sans se soucier des conséquences. James quant à lui est tout l’opposé. Son désir d’évasion, de fouille et d’expéditions le rendent original pour l’époque. J’ai aimé sa droiture et son combat entre son attirance pour Olivia et sa raison. 

Cependant, j’ai trouvé que James a changé trop rapidement d’opinion sur Olivia. Avant le soir ou Olivia va se déclarer, il ne la prenait que pour la petite sœur d’Owen. Un jour Olivia est trop jeune et trop immature et l’instant d’après elle devient la femme de sa vie.. Leur duo est quand même charmant Le dénouement est sans grande surprise mais le chemin pour y arriver est sympathique.

  • Conclusion  

La plume d’Anne Barton est drôle et touchante, elle mêle parfaitement humour, émotion et aventure. Trois romances historique qui m’ont fait passer un bon moment de lecture même si j’ai moins adhéré avec le troisième tome, celui concernant Olivia. Les histoires mêlent amour, amitié et liens familiaux. On ajoute également une bonne dose de secrets de famille qui nous sont dévoiler petit à petit au cours des récits. J’ai hâte de lire le quatrième tome concernant Rose, la jeune sœur d’Owen et Olivia, j’aimerai bien également avoir un tome sur Sophia (non je ne vous dirai pas qui c’est.. Un peu de suspens quand même..) Affaire à suivre !

 

4 commentaires sur “Les Honeycote [Anne Barton].

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :