Sans titre 1

Tome 1 : Jeu de patience

Ne jamais ôter son bracelet, être ponctuelle, ne pas attirer l’attention : tels sont les trois préceptes qu’Avery s’est imposé pour son entrée à la fac. Une stratégie que le séduisant Cameron Hamilton pourrait bien déjouer à coups de regard pénétrant et de sourire enjôleur. Patient et obstiné, lorsque Cam a jeté son dévolu sur quelqu’un, il ne recule devant rien – rien, excepté peut être le passé d’Avery, qui semble s’acharner à resurgir… Ensemble, seront-ils capables d’affronter le souvenir de cette terrible nuit qui, cinq ans auparavant et à des kilomètres de là, a tout changé ?

Tome 2 : Jeu d’innocence

Après une blessure qui lui coûtera peut-être sa carrière de danseuse et la fin d’une relation désastreuse, il est temps pour Tess de passer au plan B : l’université. Un projet qui se révèle plus alléchant que prévu dès lors que Jase Winstead se trouve dans les parages. En effet, depuis l’enfance, le meilleur ami de son frère Cam lui inspire des fantasmes de moins en moins avouables, surtout après l’échange d’un baiser furtif et passionné un an auparavant. Si Jase est loin d’être indifférent à son charme, ce dernier s’efforce toutefois de garder ses distances. Il doute que Cam voie cette histoire d’un bon œil, lui qui connaît ses secrets les plus sombres. Des secrets dont Tess doit être protégée, à n’importe quel prix.

Tome 3 : Jeu d’indulgence

À 21 ans, Calla, ex-reine des concours de beauté, porte les cicatrices d’une tragédie qu’elle préfère taire. De profondes blessures qu’elle sait dissimuler mieux que personne, notamment à son cercle d’amis le plus proche. Or, lorsqu’elle apprend que sa mère s’est volatilisée avec ses économies, le vernis menace de s’écailler. De retour dans sa ville natale, la jeune femme a la surprise de rencontrer un certain Jax derrière le bar que tient habituellement sa mère. Dès lors, ce dernier s’impliquera corps et âme dans la quête de Calla. Reste à savoir s’il sera capable de la percer à jour.


mon-avis1

                                                                     ✶✶✶✶☆

J’ai bien aimé Jeu de patience, j’ai adoré Jeu d’innocence et j’ai eu un énorme coup de cœur pour Jeu d’indulgence. Cette saga de Jennifer L. Armentrout n’a pas fini de me surprendre. A chaque livre ce sont des émotions, des rebondissements, des lourds passés,.. J’en redemande !

« Si tu refuses d’admettre que ce que j’éprouve pour toi est suffisamment fort pour tout endurer, alors je laisse tomber. C’est ce genre de conneries qui fout en l’air une relation, Avery. Pas le passé, mais le présent. »

Avery est une jeune fille attachante et simple qui n’aspire qu’à vivre une petite vie d’étudiante normale. Avoir de bonnes notes et quelques amis avec qui passer du bon temps. Mais elle reste cependant renfermée sur elle même et ne parle jamais d’elle ni de son passé. Cam, le second personnage principal, est le type du parfait étudiant américain. Il est jeune, beau, fan de foot, passe son temps en soirée avec ses amis et boit. Mais, il est aussi doux, charmant, drôle, attachant, parfois un peu énervant, et surtout qui peut faire fondre n’importe quelle fille et même quelques mecs.

L’histoire de Jeu de patience en elle-même est un classique. La jeune fille timide qui rencontre le beau mec populaire. Mais l’atmosphère du livre rend l’histoire prenante. Les premiers échanges entre Avery et Cam sont adorables. Leurs façons de se découvrir et de suivre l’évolution des sentiments d’Avery m’a conquise. Certains passages sont douloureux pour les personnages mais ils rendent l’histoire plus réaliste, plus vrai. Ils ont une amitié vraiment intéressante et qui m’a bien faite rire par moment.

« Je veux t’emmener à un rendez-vous. Je veux qu’on fasse du cheval ensemble. Je veux qu’on en parle à ton frère. Je veux t’emmener chez mes parents et te présenter à eux comme ma petite amie. Je veux te prouver que pour moi, c’est plus que du sexe. Je veux faire les choses bien. »

Dans Jeu d’innocence on retrouve Tessa, la sœur de Cam, qui vient de se blesser à la jambe et ne peut pour le moment plus danser. Elle a donc décidé de passer un semestre à la fac, le temps que sa blessure se guérisse et qu’elle puisse reprendre le chemin du studio de danse et réaliser son rêve. Dans cette même fac, on y retrouve Jase, le meilleur ami de Cam dont les parents tiennent une ferme familiale et où il va les aider quand il n’est pas à la fac ou à la fraternité.

Tess est une jeune fille intelligente, débrouillarde et qui a du mal à accepter l’aide des autres. Elle a vécu un drame dans son adolescence et ne veut pas que les choses se reproduisent. Elle se sent coupable de ce qu’a fait Cam pour la défendre mais veut surtout s’en sortir. Les événements l’ont aidé à grandir et à prendre confiance en elle. Jase a vécu lui aussi quelque chose de marquant. J’ai apprécié de le découvrir en même temps que Tess et l’honnêteté dont il fait preuve. C’est un personnage entier et il se montre très ouvert et avenant envers Tess.
 
Jase et Tess vont se rapprocher et s’aider mutuellement à s’épauler. Alors qu’ils se sentent en confiance l’un auprès de l’autre, les rapprochements entre eux vont se multiplier. J’ai particulièrement aimé les voir tous les deux, ce sont des moments doux et tendres même si parfois les mots fusent un peu rapidement. Ce tome-ci est beaucoup plus intense et dramatique que le précédent. Certains retournements de situation m’ont brisé le cœur, je n’ai pas été surprise par les découvertes sur Jase, par contre j’ai été choqué par comment se fini la situation avec Debbie, la colocataire de Tess.

« Je me sentais inexorablement attiré par toi, Calla. Je suis tombé amoureux de toi avant même que tu connaisses mon nom. »

Jeu d’indulgence est parfait du début à la fin. Nous suivons ici l’histoire de Calla, la meilleure amie de Teresa. Elle n’a pas le choix et doit aller voir sa mère qu’elle n’a pas vue depuis des années. Un aller-retour, rien de plus. Mais les choses ne vont pas être aussi simples et Calla va devoir affronter des problèmes de plus en plus grands.Quand elle rencontre Jax derrière le bar que tient sa mère, elle n’imagine pas une seconde qu’un garçon comme lui puisse s’intéresser à elle, l’ex reine de beauté défigurée. Et pourtant.. Ce tome a été beaucoup plus sombre que les précédents, les sujets abordés sont assez durs et rendent l’histoire d’autant plus prenante et entraînante. 

Calla est forte et courageuse. Je me suis facilement identifiée à elle grâce à son manque de confiance en elle. La raison est dure quand on sais pourquoi, mais elle est encore plus déchirante quand on sais comment c’est arrivé. On va découvrir sa vie et son passé tout au long du récit. Son innocence m’a parfois fait rire, son habitude à ne pas réfléchir avant de parler ou de déblatérer tout ce qui lui passe par la tête quand elle est nerveuse m’ont beaucoup fait sourire aussi. C’est une jeune femme qui n’est pas très sociable, qui ne sait pas aller vers les autres. Elle n’a pas eu ce qu’on pourrait dire une vraie adolescence et du coup elle a très peu d’expérience en tout. Son personnage est extrêmement touchant. Son histoire m’a bouleversé mais j’ai aussi été révolté contre cette mère qui a oubliée qu’elle avait des obligations envers son enfant. Et puis il y a Jax, qui pourrait faire parti de la Brigade des Beaux Gosses comme le dit Calla. C’est typiquement le personnage devant lequel on reste bouche bée et dont il suffit de dire une phrase pour nous enflammer. C’est quelqu’un de très responsable, terre à terre, mais charmeur comme pas possible. J’ai beaucoup aimé ce coté doux, attentionné, patient qu’il a avec Calla mais aussi son instinct ultra protecteur quand on va s’en prendre à sa belle. Lui aussi a un passé douloureux qui est abordé au fur et à mesure même s’il ne prend pas autant d’importance que celui de Calla. Il a vécu une période traumatisante qui m’a beaucoup touché.

Le duo Jax/Calla est pétillant et croustillant à souhait. Je serais passée par tout un tas d’émotions avec eux. J’ai eu peur, j’ai été heureuse, j’ai eu les larmes aux yeux à de nombreuses reprises,.. J’ai beaucoup aimé la façon dont leur relation va progresser. Ils sont différents tous les deux dans le sens où Calla manque de confiance et n’a aucune expérience, quand Jax est entreprenant et enchaîne les conquêtes. Mais plus on avance, plus on se rend compte qu’ils sont similaires finalement. Je crois que le moment qui m’a le plus fait craquer c’est à la fin. Oui oui je vous assure, cette fin était parfaite ! 
426879.gif

La plume de Jennifer L. Armentrout est vraiment géniale. J’ai pu m’intégrer totalement aux histoires et les vivre avec passion. La plume de l’auteur est addictive, on ne voit pas défiler les pages  et on s’attache vraiment aux personnages. Jennifer L. Armentrout sait introduire tous les sentiments parfaits pour un roman réussi : Joie, peine, frustration, humour, amitié, complicité,.. J’aime de plus en plus chaque tome et j’ai vraiment hâte de lire le tome suivant qui sera centrée sur Roxy et Reece !
Publicités