HP.jpg

Tome 4 : Harry Potter et la coupe de feu

Harry Potter a quatorze ans et entre en quatrième année au collège de Poudlard. Une grande nouvelle attend Harry, Ron et Hermione à leur arrivée : la tenue d’un tournoi de magie exceptionnel entre les plus célèbres écoles de sorcellerie. Déjà les délégations étrangères font leur entrée. Harry se réjouit… Trop vite. Il va se trouver plongé au cœur des événements les plus dramatiques qu’il ait jamais eu à affronter. 

Tome 5 : Harry Potter et l’Ordre du Phénix

A quinze ans, Harry s’apprête à entrer en cinquième année à Poudlard. Et s’il est heureux de retrouver le monde des sorciers, il n’a jamais été aussi anxieux. L’adolescence, la perspective des examens importants en fin d’année et ses étranges cauchemars. Car Celui-Dont-On-Ne-Doit-Pas-Prononcer-Le-Nom est de retour et, plus que jamais, Harry sent peser sur lui une terrible menace. Une menace que le ministère de la Magie ne semble pas prendre au sérieux, contrairement à Dumbledore. Poudlard devient alors le terrain d’une véritable lutte de pouvoir. La résistance s’organise autour de Harry qui va devoir compter sur le courage et la fidélité de ses amis de toujours.

Tome 6 : Harry Potter et le Prince de Sang – Mêlé

Dans un monde de plus en plus inquiétant, Harry se prépare à retrouver Ron et Hermione. Bientôt, ce sera la rentrée à Poudlard, avec les autres étudiants de sixième année. Mais pourquoi Dumbledore vient-il en personne chercher Harry chez les Dursley ? Dans quels extraordinaires voyages au cœur de la mémoire va-t-il l’entraîner ?


mon-avis1

                                                                   ✶✶✶✶☆

Les aventures de Harry Potter sont devenues des classiques qu’il faut avoir lu au moins une fois dans sa vie.. Alors bien évidemment je les ai lu il y a une dizaine d’année mais en faisant du tri j’y suis tombée dessus comme ci c’était un signe et j’ai eu une très très irrésistible envie de les relire tous. Je vous ai déjà parlé des trois premiers tomes (ma chronique), je vais donc vous parler maintenant des trois tomes suivants de cette saga magique.

Harry Potter 5.gif

Dans ce quatrième tome, un affreux complot se dresse contre Harry. Bien sur Voldemort n’y est pas étranger. Harry est alors entraîné dans le tournoi des trois sorciers où il devra prouver courage, intuition et détermination. Dans ce tome, nous retrouvons Sirius et Dobby, et faisons aussi connaissance avec de nouveaux personnages : Winky, l’elfe de maison de Mr Croupton, Ludo Verpey, Alastor Maugrey surnommé Fol Oeil qui est le nouveau professeur de défense contre les forces du mal, Croupton père et fils, Charlie et Bill Weasley, Viktor Krum, Fleur Delacourt, et également Rita Skeeter qui est journaliste pour « la Gazette du Sorcier ». Harry, Ron et Hermione ont 14 ans et donc sont bel et bien des adolescents ! Les hormones commencent à agir. Harry se rebelle de plus en plus contre les Dursley, les garçons à Poudlard commencent à s’intéresser aux filles et ce pauvre Harry est tombé amoureux d’une fille, Cho Chang, qui semble avoir un faible pour Cédric Diggory. On remarque aussi quelques changements dans la relation entre Ron et Hermione car lorsqu’Hermione commence à avoir son premier intérêt sentimental, Ron devient jaloux.

Ce tome est un peu le pilier de cette saga, il tourne la page des doutes et ouvre la porte à l’affrontement. C’est vraiment dans ce tome que la vraie aventure débute et où les choses sérieuses commencent. Le début d’une période plus sombre, signée de la baguette magique de Lord Voldemort. Car effectivement, tout au long du livre, il y a de nombreux événements et retournements de situation. Et les révélations finales sont incroyables. J’ai vraiment beaucoup apprécié Maugrey durant tout le récit, seulement je ne me souvenais pas du tout de la fin, je me suis donc sentie autant trahie que Harry..  J’ai d’ailleurs trouvé le comportement de celui-ci très courageux par rapport à tout ce qu’il va vivre, en particulier à la fin du Tournoi des trois sorciers. Et je dois dire que le comportement du ministre de la magie m’a plus que surprise. Comme peut-il nier l’évidence à ce point ?

De nouveaux personnages, de nouveaux éléments sur le passé de Potter et de Voldemort et un roman qui finit de façon très noire, ce qui annonce clairement la couleur pour le reste de l’aventure. Suspense, aventure, humour, frissons,.. J.K. Rowling nous confirme son talent à conter et imaginer des situations plus incroyables les unes des autres. Oh et je tiens à préciser que l’idée de la pensine me serait bien utile et que je veux des multiplettes !

Harry Potter 6.gif

La fin du précédent tome marque la renaissance du Seigneur des Ténèbres. On s’attend donc à un cinquième tome plus sombre que les précédents. Et en effet, cela se confirme dès les premiers chapitres notamment avec la venue de Détraqueurs chez les moldus qui aura certaines conséquences pour Harry. D’ailleurs, la rentrée sera loin d’être reposante pour Harry, Ron et Hermione qui rentrent dans leur année de B.U.S.E, des examens qui détermineront leur vie et leur future carrière. Ajoutez à cela les crises d’adolescence, les émois amoureux, les méfaits des Mangemorts, les mensonges du Ministère de la Magie, les cauchemars d’Harry..  Au fil des pages nous aurons des réponses concernant la relation étroite entre Harry, Voldemort et sa cicatrice, ses rêves… On saura aussi ENFIN pourquoi il doit rester chez les Dursley chaque été. Les clans se reforment afin de se préparer à la bataille : D’un côté Voldemort et ses mangemorts, de l’autre Dumbledore et l’Ordre du Phénix

De nouveaux personnages font leur apparition comme l’insupportable Dolores Ombrage, qui interviendra dans les affaires de Poudlard, la courageuse Nymphadora Tonks, la folle Bellatrix ou encore l’extravagante Luna Lovegood. Dans ce tome Harry est très en colère mais d’après moi tout ce qu’il a vécu justifie ses attitudes. Toutes ses actions concrètes font de lui un être exceptionnel. La seule chose qui m’a insupporté c’est qu’il ne se soit pas senti coupable quand il ouvre le cadeau que Sirius lui a fait pour Noël parce que ça lui aurait éviter un tas d’ennuis et de souffrance. Hermione et Ron sont d’ailleurs toujours aussi présent auprès de Harry et on voit se rapprocher Ginny, Neville qui s’affirme enfin, Luna, Fred et Georges. J’ai adoré voir Harry endosser un rôle de leader dans les réunions de l’A.D. d’ailleurs. 

Harry Potter et l’ordre du Phénix est pour moi l’un des meilleurs tomes de la saga mais c’est malheureusement aussi un tome très triste. J’appréhendais la fin tout au long de ma lecture et je ne peux pas vous cacher que j’ai pleuré.. Et oui c’est ici que j’ai dû dire adieu à Sirius, je crois que j’ai été autant affecté que Harry. C’est incontestablement le tome de la maturité

Harry Potter 13.gif

Dans ce sixième tome, tous les personnages dévoilent leur camp. Maintenant que Voldemort est revenu et qu’il a réuni ses partisans, le monde des sorciers est en pleine guerre. Cette année Dumbledore va donc prendre Harry sous son aile et lui donner des leçons particulières au cours desquelles il va lui montrer divers souvenirs concernant le passé de Voldemort et qui se révéleront très utiles pour la suite. Harry trouvera également un manuel de potions particulier. Ce dernier a appartenu au Prince de Sang Mêlé et est rempli d’annotations qui permet à notre sorcier de faire bonne impression à Horace Slughorn, nouveau professeur de potions, et d’apprendre de nouveaux sorts. Depuis le début des romans on est dubitatif sur la totale confiance que Dumbledore porte en Severus Rogue. Ici, son passé à lui ne vient que troubler de plus en plus le rôle qu’il jouera dans le futur. Il est de plus en plus difficile de savoir de quel côté il est et cela est frustrant de ne pas connaître les raisons qui pousse Dumbledore à lui faire confiance. Même si c’est une relecture pour ma part, je dois vous avouer que je me souviens de certaines choses mais plus vraiment de ses motivations. On apprend également que Harry a hérité des biens de Sirius (snif), ce qui inclus la maison du 12 Square Grimmaurd et Kreattur l’elfe de maison de la famille Black. En résumé, entre son rôle de capitaine de l’équipe de Gryfondor, son emploi du temps assez chargé, ses cours particuliers avec Dumbledore, sa mission pour découvrir les pensée de Slughorn (j’ai adoré d’ailleurs la manière dont il s’y prend pour la réussir) et découvrir ce que Malefoy mijote,.. Harry n’a pas une seconde pour lui, ce qui fait de ce tome un livre très prenant. 

Je suis fan d’Harry depuis le début, j’aime sa force et même ses défauts parce qu’il est humain et il ne faut pas oublier qu’il a à peine 17 ans. Sa relation avec Dumbledore m’a vraiment ému, les liens qui se créent entre eux sont particuliers depuis le début. Et je le trouve bien assorti avec Ginny moi même si je faisais parti de ceux qui le voyaient bien avec Hermione. Les relations entre Ron, Hermione et Harry vont également évolué, ils grandissent et deviennent encore plus matures. Leur amitié a été mise à l’épreuve depuis le début de leurs aventures mais ils sont restés soudés coûte que coûte même si Hermione et Ron ne sont pas toujours d’accord avec ce que l’instinct dicte à Harry. C’est une chose qui m’a toujours agacé au fil des livres d’ailleurs parce qu’il a souvent raison. A côté de cela, j’ai découvert un Drago Malefoy plus profond mais surtout plus torturé. Comme Harry finalement, il n’a pas choisi la famille dans laquelle il a grandi.

Avec Harry Potter et le prince de sang-mêlé, J.K. Rowling nous plonge au cœur du passé de Voldemort, un passé important puisqu’il a forgé l’homme qu’il est devenu. Ainsi, nous comprenons pourquoi il en veut à Harry, pourquoi il ressemble davantage à un serpent qu’à un homme, pourquoi il est immortel,.. Beaucoup d’informations nous sont données et ainsi, nous cernons mieux le personnage. L’intrigue avance d’un pas crucial avec la découverte des Horcruxes. C’est un excellent tome qui montre la maturité des personnages, distille quelques révélations mais n’épargne pas les héros. Et surtout, l’auteure nous prépare à affronter le mal dans l’ultime combat. Amour, humour, joie, tristesse, action, suspens,.. Une fin de tome qui plonge Harry (et le lecteur) dans un nouveau deuil.

Jk-rowling-harry-potter

La plume de l’auteur est aussi envoûtante que magique ! J.K Rowling a accompli la prouesse de faire en sorte que l’on ait l’impression de connaitre les personnages depuis toujours, on a l’impression qu’ils sont réels tout au long de la saga et tous les auteurs n’ont pas ce talent ! Son écriture accessible permet de comprendre rapidement et aisément l’univers et ne peut que nous donner envie de dévorer la suite. C’est un vrai bonheur d’entrer dans cette histoire et de découvrir l’univers fantastique et ses secrets en même temps que le personnage principal.

En le relisant étant adulte – et ayant lu et relu et re-relu toute la saga – c’est intéressant de constater tous les indices que l’auteur a laissé derrière elle et qui sont essentiels pour la suite et la fin de l’histoire. C’est la chose qui me fascine le plus dans cette saga : les petits détails insignifiants qui deviennent des éléments clés. Rowling a vraiment un don pour rendre accro ses lecteurs et son écriture fluide et simple fait qu’on ne peut pas fermer ses romans à la fin d’un chapitre.

Publicités