des vignes et des ronces.jpgMorgan Sutton et Summer Wilde, deux destins intimement liés… Morgan Sutton n’a jamais oublié les circonstances tendues lors de sa première rencontre avec Summer Wilde. Frustré et s’estimant lésé dans ses droits, il n’avait pas hésité à déverser sa rage sur la petite fille. Du haut de ses six ans, la gamine craintive avait alors possédé assez de force pour riposter, portant ainsi un rude coup à sa fierté. Quatorze ans plus tard, ils sont de nouveau réunis. Déterminé à récupérer son ancien domaine viticole, Morgan a depuis révisé sa stratégie. Au lieu de l’attaquer de front, il a une bien meilleure idée en tête : la séduire ! Ce serait une si douce revanche…


                                                                          ✶✶☆☆☆

Ce roman fait partit de ma Wishlist Livraddict depuis bien longtemps. C’est le résumé qui m’a direct attiré mais les notes pas très hautes m’avaient un peu dissuadé. J’ai quand même décidé de me faire ma propre opinion et je l’ai lu en moins d’une journée. Cependant, j’en ressort très déçu

D’un côté nous avons Summer, âgé de 6 ans. Elle vient de perdre sa mère et de rencontrer son père, Clayton Chance. Lui est quelqu’un qui n’a pas une once de fibre paternelle mais qui va être forcé de prendre sa fille avec lui. Chose qui ne va pas être évidente étant donné son mode de vie. Parce que oui Clayton est comme un chien errant. Il vit de ses victoires aux jeux de Poker pendant que sa fille dort dans leur voiture.. jusqu’au jour où il va gagner un acte de propriété. D’un autre côté nous avons Morgan, lycéen de 16 ans qui, étant dans un pensionnat, ne vois son père que pendant les vacances scolaires, sa mère les ayant abandonné quand il avait 5 ans. Du coup il l’idolâtre et a comme projet de reprendre en main la vigne de Rutherford quand il sera majeur. Sauf que d’ici là, la propriété ne sera plus à eux.. Mais l’histoire va vraiment commencer 14 ans plus tard. Morgan va vouloir venger son père décédé en croyant que c’est la perte de la propriété qui aura conduit à sa chute. Alors que pas du tout, son père étant malade depuis bien avant sa naissance. Du coup il va concevoir un plan afin de récupérer la propriété et de faire tomber la fille de Clayton Chance, décédé lui aussi. Bien évidemment tout ne va pas se passer comme prévu.

Je me suis très vite attaché à la petite Summer, tout mignonne qui encaisse sans jamais se plaindre et à la grande Summer qui essaie de survivre sans la présence de son père pour la rassurer. Parce que oui leur relation s’était bien amélioré avec le temps. Summer est belle, sincère, fragile, un peu naïve mais elle est surtout courageuse. Parce qu’elle a hérité de son père un « handicap » pas du tout évident. Elle est atteinte d’une dyslexie neurologique. C’est à dire qu’elle n’assimile pas les lettres. Les sons se confondent tous dans sa tête. Du coup elle ne peut pas lire et n’écrit pas. De ce fait, elle n’a pas du tout confiance en elle et s’est créé une petite bulle pour se protéger. Je l’ai trouvé vraiment touchante et j’ai adoré sa complicité avec Georgia. Concernant Morgan, j’ai eu plus de mal avec lui. Je peux comprendre ses raisons mais ses réactions étaient beaucoup trop exagéré. Je n’ai pas du tout aimé sa rancœur envers Summer, qui elle était innocente dans tout ça, mais surtout son côté colérique, quitte à devenir violent. Concernant leur relation, tout s’est passé beaucoup trop vite. Premier contact, hop au bout de deux semaines ils se disent je t’aime, au bout d’1 mois ils veulent emménager ensemble, puis la supercherie est démasqué, elle s’en va, lui apprend la vérité sur son père, elle lui manque, il veut la reconquérir, 2 jour après elle lui pardonne et ils s’envolent à Las Vegas.. Non mais la vie ne se déroule pas comme ça ! Du coup ma déception se trouve surtout là. Beaucoup de scènes auraient mérité d’être plus développé. 

En bref, Héloïse Cordelles a abordé un thème qui est très peu abordé dans les fictions et qui a été bien exploité. Cependant j’ai trouvé que Summer avait pardonné beaucoup trop vite même j’ai quand même été touché par les regrets et le reconquête de Morgan. Une lecture qui fait passer le temps mais que je ne conseillerai pas forcément.

Publicités