BLACKLISTEE_HD-507x800En apparence, Regan Flay a tout ce dont on peut rêver. A 17 ans, elle est populaire, étudie dans l’un des meilleurs lycées du monde, et ses parents ont les moyens de satisfaire le moindre de ses souhaits. Mais sa vie bascule le jour où, en arrivant en cours, Regan découvre ses textos et messages privés Facebook placardés sur les murs du lycée. Vacheries, mensonges, insultes, manipulations : tout est là, exposé aux yeux de chacun. En une seconde, elle passe du statut de princesse à celui de véritable paria. Ses amis lui tournent le dos, et les autres élèves du lycée commencent à lui faire vivre un véritable enfer. Elle trouve du soutien auprès de Nolan, un jeune homme plutôt beau garçon mais légèrement dysfonctionnel socialement. Ce dernier découvre vite que Regan est tout sauf la miss Parfaite qu’elle voulait bien montrer. Sous sa carapace, c’est une jeune fille angoissée, qui a du mal à supporter les exigences de sa mère concernant son avenir. Car rester toujours au top demande une sacrée dose d’énergie, et aucun échec n’est envisageable. Pourtant, la chute de Regan n’est qu’un début, et personne n’en sortira indemne…


                                                                                                    ✶✶✶✶☆

Quand j’ai lu le résumé, j’ai su tout de suite qu’il fallait que je lise ce livre mais j’ai attendu par peur d’être déçu.. Et je regrette car ce roman a été un coup de coeur. Le sujet abordé est très actuel malheureusement, il s’agit du harcèlement scolaire. Beaucoup d’élèves en souffrent, à des niveaux différents. Pour ma part c’était surtout des moqueries et heureusement j’avais de bonnes amies, ce qui fait que je n’ai pas fais de dépression mais du coup j’ai vraiment été touché par cette histoire et j’ai même versé une larme à un certain moment. 

Regan est une élève populaire au sein de son lycée qui cache ses crises d’angoisse et sa boite de pilule contre l’anxiété sous ses airs bravaches. Il faut dire qu’avec une mère députée, Regan doit être parfaite et entretenir une certaine image d’elle. Pour ce faire, tous les moyens sont bons quitte à ternir la réputation des filles qui l’entoure. Mais un jour, tout bascule. Les messages privés de Regan vont se retrouvés affichés dans tout le lycée et de populaire, Regan va devenir une véritable paria, harcelée par ses anciens amis.

– Honnêtement, je ne savais pas que tu en avais un, Flay.
Je croisai les bras.
– Que j’avais quoi ?
Il sourit largement avant de tourner au coin du couloir et de disparaître à ma vue. Sa réponse, cependant, résonna longtemps après son départ :
– Un coeur. 

L’idée de suivre une jeune fille populaire donc immanquablement pas toujours agréable avec les autres élèves et la mettre dans la situation où elle se retrouve en véritable paria, détestée de tous, c’était juste brillant. On peut donc voir le comportement des deux côtés de la barrière et ressentir tout ce que le personnage éprouve. Regan n’est pas une méchante fille, loin de là. Elle ne cherche pas à faire souffrir les autres dans le simple but d’être méchante. Regan a ses propres problèmes et essaie, maladroitement certes, d’y faire face en suivant pour la plupart du temps les conseils et directives de sa mère. J’ai été très touchée par elle et son mal être. C’est une fille hyper attachante qui est bien dans ses pompes en apparence seulement. Lorsqu’on gratte un peu le vernis on se rend compte qu’elle est d’une extrême sensibilité. Elle va évoluer tout au long du récit. Elle va se révéler et enfin devenir la vraie Regan, jusqu’à peut-être se faire apprécier à sa juste valeur, même si le chemin sera long. Elle est forte, courageuse, réfléchie, mature et juste. Elle fait des erreurs, les assument, essaient de s’excuser tout en sachant que rien de ce qu’elle ne dira sera assez fort pour pardonner le mal qu’elle a infligé aux autres. Et puis surtout, elle est loin d’être idiote et naïve. Malgré tous ses problèmes, Regan va être épaulé par Nolan, le frère bizarre de Payton, alors que de base ils se détestaient.

Nolan a une personnalité intéressante et sa relation avec Regan m’a beaucoup plu. Toujours armé de sa caméra, Nolan se montre souvent caustique, mais va l’aider à surmonter cette épreuve. Même si j’avoue que son changement de comportement envers elle m’a paru un peu trop brutal, on comprend pourquoi vers la fin du roman. J’ai beaucoup aimé ce personnage. Il est vraiment adorable et se moque totalement de ce que l’on pense de lui. Mais il a également ses propres secretsCole Gibsen va développer une romance vraiment mignonne entre ces deux là, qui, bien loin d’être niaise, sonne très juste.

Il y a ce jeu auquel il faut jouer si tu veux être populaire. Le score est calculé en SMS, statuts Facebook, graffitis dans les toilettes et larmes. Le tout, c’est d’avoir toujours un coup d’avance sur les adversaires. Mais il y a une chose que je n’ai pas comprise avant qu’il soit trop tard: on peut jouer à ce jeu pendant des mois, des années même, et ne jamais gagner. Parce que tous les joueurs sont automatiquement perdants. Je ne veux plus jouer. Et je suis désolé d’avoir entamé une partie.

Concernant les autres personnages, nous avons la mère de Regan qui a clairement perdu son instinct maternel depuis qu’elle se présente aux élections. Heureusement elle fini par se rattraper un peu vers la fin mais vraiment j’ai eu envie de la secouer plusieurs fois et de lui dire de ne pas mettre autant de pression sur sa fille. Puis on a Amber. C’était une des amies de Regan avant de rapidement retourner sa veste afin de protéger son secret.. Je l’ai détesté au début mais elle m’a vraiment touché à la fin. Et il y a bien sûr Payton, la meilleure amie de Regan mais qui va très vite lui tourner le dos également..  Mais elle fini vite par changé d’avis et j’ai fini par bien l’aimer même si on ne sait pas grand chose sur elle finalement.

J’ai beaucoup apprécié l’écriture de Cole Gibsen qui est vraiment agréable. Blacklistée est un roman qui fait réfléchir. Un roman qui montre à quel point le comportement des gens, ce qu’ils disent peuvent avoir des conséquences.  En plus de cela, l’auteur parle également de suicide, de vengeance, d’angoisse, mais aussi d’espoir. J’ai vraiment adoré la manière dont l’auteur aborde la problématique du harcèlement scolaire, ainsi que la solution trouvé à la fin qui est juste vraiment belle et, bien sûr, la romance qui prend une place importante dans le récit sans pour autant prendre le dessus.

– Regan, je n’ai pas la moindre idée de ce que je dois faire maintenant.
Sa voix était plus basse que d’habitude, presque rauque.
– Je sais seulement ce que j’ai envie de faire.
Je ne comprenais pas.
– Comment ça?
– Je vais t’embrasser.

En bref, Blacklistée est un roman sensible et véritablement émouvant. Cole Gibsen propose une véritable solution pour lutter contre le harcèlement scolaire et j’ai trouvé cette façon vraiment très belle. Un roman fort sur le harcèlement scolaire qui dépeint la problématique de manière très complète.

Publicités