graff coeur.jpgLéna a vingt-trois ans. Sa seule passion est le graff, et elle a déjà réalisé des fresques murales remarquées sous le pseudo de FéeBriLe. Mais entre soirées alcoolisées et histoires d’un soir, Léna ne supporte plus la vie qu’elle mène. Sur un coup de tête, alors qu’elle vient de mettre fin à ses études aux Beaux-Arts, elle part à la recherche de Caden. Celui avec lequel elle a vécu une relation passionnée et qu’elle ne réussit pas à oublier. Celui qui, parti à Londres quatre ans plus tôt, ne lui a jamais expliqué les raisons de son départ précipité et ne lui a pas donné de nouvelles depuis. Sur place, Léna est accueillie par Anna, une amie de longue date, et Ellen, la jumelle de Caden. Quand elle renoue avec ce dernier, il n’a plus rien en commun avec le garçon de ses souvenirs. Le rebelle qui la fascinait s’est métamorphosé en homme d’affaires froid et distant, fiancé à une jeune femme aux manières parfaites, et qui semble vivre dans une réalité tout autre. Mais Léna ne s’avoue pas vaincue et va tout tenter pour le reconquérir…


                                                                                                  ✶✶✶☆☆

J’ai été directement attiré par la couverture de ce livre que je trouve vraiment très jolie. Et je dois avouer que j’adore voir des graffs dans les rues donc ça m’a un peu incité à lire cette histoire. Au final j’ai bien aimé. C’est une lecture idéale pour ne pas se prendre la tête

Léna est un personnage très agréable à suivre. Elle est graffeuse et elle s’habille dans un style très streetwear. Elle sait ce qu’elle veut et elle fait tout pour l’obtenir, surtout quand ça en vaut la peine. C’est une femme forte qui ne se laisse pas facilement abattre. C’est elle qui soutient Caden et Ellen dans leur tourmente. C’est le genre de personnage que j’adore suivre. Puis nous avons le fougueux Caden. Il est à la fois sûr de lui et complètement à l’ouest. J’ai aimé comprendre celui qu’il est devenu par rapport à celui qu’il était et la manière dont les événements ont pu jouer sur ses objectifs et ses attentes. J’étais assez mitigé sur lui et ses réactions au début, je le trouvais assez froid et distant mais quand on fini par savoir le pourquoi du comment, j’ai vraiment été touché par tout ce qu’il a vécu. Il est très protecteur envers Léna et sa sœur jumelle. 

J’ai bien aimé découvrir la relation entre Lena et Caden. J’ai énormément apprécié les flash-back qui donnent du rythme au livre et qui en dévoilent davantage sur leur histoire commune. Entre rancœurs du passé, conventions sociales et caractères forts, les obstacles sont nombreux. J’ai aimé leur entraide, leur amour, leur complicité,.. On va voir leur amour grandir au fur et à mesure. Ils ont une relation assez fusionnelle malgré les années pendant lesquelles ils ont été séparés. 

Je pris ses lèvres pour graver cette promesse en lui. Je souhaitais raccommoder ce coeur qui avait souffert en s’éloignant comme j’avais souffert en l’attendant. Nous devions nous rafistoler et continuer notre route.

 

Tous les personnages secondaires sont également intéressants à découvrir. Il y a Ellen, la sœur jumelle de Caden, qui a elle aussi ses secrets, leur père qui est un parfait abruti (pour être poli), leur mère et sa maladie,.. Sans oublier les amis de Léna qui ont un bon rôle de soutien pour cette dernière.

Ce qui m’a le plus remué et m’a conquise dans cette histoire, c’est la facilité de Fanny André d’aborder des thèmes très douloureux comme la maladie, l’anorexie, le devoir… Elle aborde ces thèmes sans tomber dans le pathos mais donne une dimension réelle à son histoire. Mon seul regret aura été de ne pas sentir ces papillons dans le ventre qui vous donne envie de lire certains passages plusieurs fois.

En bref, Graff Coeur est une petite romance toute douce et pleins de bons sentiments. Ce roman se lit tout seul et la romance est toute mignonne mais il m’aura manquer plus de rebondissement et de profondeur à certains moments pour que l’histoire me marque vraiment.

Publicités