tous en scène.jpg

Buster Moon, un koala, est le propriétaire d’un théâtre au bord de la faillite, autrefois célèbre. Ses spectacles n’ont jamais eu un franc succès et la bâtisse menace de s’écrouler. Buster décide alors, pour remonter la pente financièrement, d’organiser un grand concours de chant afin de redonner gloire à son théâtre. Seulement, une faute de frappe et la récompense du concours passe de 1 000 à 100 000 dollars, attirant une foule d’animaux prêts à tout pour réaliser leurs rêves.

Tous en scène 2.jpg

Le scénario reprend le concept d’émissions en vogue tel que La Nouvelle Star avec un casting d’inconnus tous plus différents les uns des autres. Evidemment, on n’évite pas les belles casseroles habituelles de cette émissions, pour notre plus grand bonheur. Mais passé le casting et la présentation globale, on apprend à connaître les candidats retenus. Nous suivons donc une porc-épic rockeuse, un éléphant timide, un gorille qui n’aspire pas aux projets familiaux, une truie maman à l’emploi du temps chargé et une souris très prétentieuse. Sans oublier celui sans qui le spectacle n’aurait pas été le même, Buster le Koala trop gentil et son assistante hilarante Becky, qui devrait partir à la retraite.  Je crois que la souris est le personnage que j’ai le moins aimé, trop hautaine à mon goût pour ce genre de divertissement. Tous ces attachants protagonistes sont bien présentés et évoluent de manière convaincante durant le métrage. La plupart des animaux sont vraiment attachants, il y en a certains qui sont bien drôles comme les 5 renards kawaï ou Gunter le cochon. Certaines scènes m’ont fait rire, je retiendrai surtout Rosita qui danse et qui chante dans un supermarché aux yeux des caméras de surveillance, et une scène en particulier m’a ému, la destruction de la salle de spectacle. 

La chose qu’on retiendra le plus est bel et bien la musique ! Des musiques actuelles et accrocheuses qui s’avèrent agréables à entendre. Réunir sur une même trame sonore des titres d’artistes comme Taylor Swift, Sam Smith, Lady Gaga, Queen, ou encore Elton John est un tour de force qui ne peut que nous émerveiller. Et pourtant, j’ai trouvé que le film souffre d’un petit manque de rythme. J’ai trouvé le temps long par moment et je m’attendais à des numéros musicaux un peu mieux travaillé. 

En bref, Tous en scène c’est la Nouvelle Star version Zootopie ! C’est un  film d’animation plaisant à suivre et qui met de bonne humeur même si je m’attendais à plus vu tout le tapage autour. 

tous en scène 3.jpg

  • On peux entendre pas moins de 65 chansons pendant Tous en scène, datant des années 1940 à nos jours, de Frank Sinatra à Kanye West.
  • Tous en scène permet à Matthew McConaughey et Reese Witherspoon de se retrouver, quatre ans après avoir joué les amoureux maudits dans Mud – Sur les rives du Mississippi de Jeff Nichols.
  • Seth MacFarlane a répété avec certains des coachs vocaux de Frank Sinatra pour interpréter My Way dans Tous en scène.
  • Alors que Happy de Pharrell Williams, écrite pour Moi, moche et méchant 2, a été le carton planétaire que l’on connaît, une nouvelle chanson a été composée spécialement pour Tous en scène. Il s’agit de Faith, chantée par Stevie Wonder et Ariana Grande. Ryan Tedder, l’un des producteurs de la chanson, nous explique : « Cette chanson est intemporelle, tant par son message que par le lien intergénérationnel, créé par Stevie Wonder qui représente l’arrière-garde et Ariana Grande la relève ».

Ma note : 13/20

Publicités