Jeu d'imprudence.jpgOnze mois plus tôt, la barman Roxy et l’officier Reece Anders ont passé une nuit ensemble. Enfin, en quelque sorte. Elle est amoureuse de lui depuis qu’elle a quinze ans, et lui aimerait que cette nuit n’ait jamais eu lieu. Elle a renoncé à lui, mais le passé et le futur vont finalement se rencontrer, la forçant à devoir accepter l’aide de l’homme qui lui a brisé le cœur non pas une fois, mais deux.

Son meilleur ami se trouve dans une structure spécialisée depuis qu’il a été victime d’un crime haineux des années plus tôt, et la personne qui l’a mis là est désormais sortie de prison et veut se faire pardonner de lui et Roxy. Elle n’est pas sûr de pouvoir pardonner et lorsqu’elle commence à recevoir des messages effrayants et que la violence pointe le bout de son nez, elle pense connaître le coupable. l’homme qui a déjà détruit sa vie autrefois. Mais Reece n’est pas convaincu. Les menaces sont trop personnelles, et même si Roxy ne le croit pas, il refuse que quiconque s’en prenne à elle. Y compris lui-même. Il a déjà merdé plus d’une fois avec Roxy et il ne va pas laisser l’histoire se répéter. 


✶✶✶☆☆

J’ai lu les trois premiers tomes il y a quelques temps déjà (ma chronique) et mes préférés restent Jeu d’innocence et Jeu d’indulgence. D’ailleurs je crois que Jeu d’imprudence est celui que j’ai le mois aimé même si j’ai quand même passé un bon moment avec cette histoire.

Nous avions déjà eu un avant-goût de l’histoire de Roxy (barmaid dans le bar de Jax) et Reece (officier de police) dans le tome précédent.  Il y avait beaucoup de tension entre eux sans que l’on sache pourquoi. Le mystère est résolu dans ce quatrième tome et il s’agissait tout simplement d’un énorme quiproquo et d’un gros manque de communication

Roxy est une jeune femme indépendante, forte, pleine d’humour et de caractère. Son passé douloureux la poursuit et j’avoue avoir été touché par l’accident tragique qui a traumatisé son adolescence et lui a apporté beaucoup de rancœur. Sa relation avec Charlie est touchante et émouvante. Elle s’en veut pour ce qui lui est arrivé et la libération anticipée du responsable de son malheur va la faire exploser. Le seul truc qui m’a dérangé c’est le fait qu’elle refuse, à diverse reprises, d’admettre qu’elle est amoureuse de Reece depuis ses 15 ans et qu’elle croit aux fantômes. Reece est quelqu’un de très humain, de gentil, d’adorable, de serviable, de craquant et très sexy. Sérieusement, qui n’aime pas les beaux gosses en uniforme ? Il est également doux, fort, compréhensif, protecteur,.. Et il a également vécu des choses qui l’ont traumatisé. C’est un peu l’homme parfait en fait. Par contre j’aurai aimé qu’il soit beaucoup plus développé. C’est dommage que Jennifer L. Armentrout ne le laisse pas s’exprimer. Leur histoire d’amour est touchante, voir que chacun à peur de perdre l’autre à cause de leur passé m’a touché. Ces deux là se sont parfaitement trouvé.
Reece et moi pouvions très bien coucher ensemble et en rester là. Il pouvait aussi devenir un plan cul régulier, celui qu’on ne voyait qu’à trois ou quatre heures du matin. Mais il y avait la possibilité qu’on passe ensuite à l’étape « amis et plus si affinités » ou à celle du « je crois qu’on sort ensemble parce qu’on ne fait pas que baiser, mais on n’en a jamais discuté ». À partir de là, soit on devenait un vrai couple, soit on prenait des chemins différents. On pouvait tout aussi bien finir mariés avec plein d’enfants que s’éloigner l’un de l’autre.
L’auteur m’a énormément ému avec l’histoire de Charlie, un sujet très émotif et difficile. Et c’est avec un immense plaisir que j’ai retrouvé ma Brigade des Beaux Gosses et leurs amoureuses. Les événements qui se passent dans l’appartement de Roxy apporte une touche de suspens et d’enquête policière que j’ai bien aimé même si je trouve que ça aurait pu être un peu plus développé. Sans compter que j’ai deviné qui était le coupable dès son apparition.. Il faut dire qu’avec Jennifer L. Armentrout, on est habitué aux révélations fortes et aux émotions. Et là… je n’ai pas eu tout ça.  Par contre il y a un personnage essentiel que nous ne pouvons que détester en début de lecture mais que j’aimerais vraiment plus connaître et retrouver dans un prochain roman en tant que héros. Il y a là matière à faire un roman extrêmement difficile mais magnifique. 

En bref, j’ai suivi avec plaisir l’évolution de Roxy et Reece même si l’intrigue était trop prévisible. J’avais d’énormes attentes sur ce tome vu mon immense amour pour les précédents et j’avoue avoir été déçu. J’espère que je ressentirai plus d’émotion lors de ma lecture du prochain, avec Nick en personnage principal.

 

Publicités