A un détail prèsQuand elle débarque pour deux mois à Manningsport, la petite ville des Finger Lakes où vit toute sa famille, Faith Holland a dans la poche une liste ambitieuse de projets : – rénover la vieille grange du domaine familial de Blue Heron – faire en sorte que la ville oublie, enfin, que son ex-fiancé l’a larguée devant l’autel le jour de leur mariage en faisant son coming out (un moment particulièrement bien choisi, non ?) – trouver une nouvelle compagne à son père, lequel pourrait bien vouloir se remarier avec une femme cupide et d’un absolu mauvais goût (pour elle, le comble du chic est de porter une robe à imprimé léopard) – régler ses comptes avec Levi Cooper, le copain ô combien attentionné qui a tout fait pour que son ex-fiancé clame son homosexualité devant la moitié de la ville… Car pour Faith, une chose est sûre : rien, ni le sex-appeal affolant de Levi ni ses magnifiques yeux verts, ne viendra altérer la colère que suscite en elle celui qui, trois ans plus tôt, a fichu sa vie en l’air.


✶✶✶☆☆

Ce roman est mon premier de Kristan Higgins et je dois dire que j’ai tout de suite accroché à son style d’écriture. C’est simple et bien écrit. Une histoire toute simple mais qui a eu le don de m’offrir diverse émotions même si j’ai trouvé beaucoup de longueur au départ.

Pendant longtemps, rien n’était plus important pour Faith que son amour pour Jérémy, son amoureux depuis l’adolescence, le parfait petit ami par excellence.. jusqu’à ce qu’il l’abandonne devant l’autel en avouant à tout le monde son homosexualité, poussé par son meilleur ami, Levi. Quand elle revient quelques années plus tard pour un projet qui lui tient à cœur, sa vie amoureuse est toujours aussi désastreuse. C’est sans compter sur le fameux Levi, celui qui a gâché son avenir, cet homme taciturne et bourru qu’elle croit détester..

J’ai eu beaucoup d’empathie pour Faith, elle qui tente depuis presque toujours d’être la fille parfaite en cherchant à se faire pardonner quelque chose qu’elle a gardé secret pendant de longues années. Elle est généreuse, gentille, aimante, attendrissante, drôle, pétillante et volontaire. Mais en plus elle se retrouve plus d’une fois dans de fâcheuses situations et veut le bien de sa famille et de ses amis.  En fait Faith me ressemble un peu et c’est ce qui ml’a fait vraiment accroché à elle. Ça et le fait que j’ai complètement craqué pour son golden retriever qui est super loyal. Puis nous avons Levi qui est policier et dans une petite ville telle que Blue Heron, son métier prend des dimensions cocasses et cet aspect humoristique est fort agréable. Son caractère est assez versatile et j’ai eu du mal  à l’apprécier lors des flashbacks même si c’est clair qu’il n’a pas eu une vie facile. Par contre il m’a complètement fait craquer dans le présent. J’ai adoré le voir se dévoiler petit à petit. Bon il ne faut pas croire qu’en plein milieu du roman il devient brusquement gentil et guilleret, c’est juste qu’il devient moins distant, moins méfiant. J’ai aimé la façon dont leur relation évolue, on se prend vite au jeu, on apprécie de les voir jouer au jeu du chat et de la souris et d’échanger à tour de rôle les costumes. Et j’ai adoré le dénouement, la réconciliation de nos deux héros. Ce moment est juste parfait. 

Et si Lévi tarde à revenir , on pourra regarder Le Diable s’habille en Prada. Je l’ai encore vu hier soir et je te jure que le film se bonifie chaque fois.
– Comment ai-je pu penser une seule seconde que tu étais hétéro ?

En suivant Faith, nous suivons également tous les membres de sa famille, sur plusieurs génération en fait. Ils ont tous leurs histoires à eux dont on entrevoit certains petits événements et ils gravitent tous les uns autour des autres, super proches et super soudés, ça fait plaisir à voir. Ce qui m’a un peu fait pensé à la série Parenthood. Faith a deux soeurs et un frère, Prudence, son aînée de seize ans (qui cherche à raviver la flamme avec son époux), Honor, qui reste très fermée, qu’on ne connaît que peu au final et son frère Jack qu’on ne connaît pas si ce n’est son humour. On suit également l’histoire du père qui est veuf et qui se laisse embobiner sans s’en rendre compte. Certaines scènes sont vraiment très drôles d’ailleurs. On suit également l’histoire de couple des grands-parents, mariés pour les terres à une époque ou les mariages d’amour n’étaient pas encore si répandus. Enfin, on découvre la génération la plus jeune avec les neveux et nièces de Faith.

L’écriture de Kristan Higgins est très agréable et dynamique. Grâce à des sauts dans le temps, on découvre la relation compliquée de Faith et Levy, on voit la vision qu’ils avaient de chacun et l’alternance de point de vue dans la narration permet de renforcer notre compréhension et de s’attacher à chacun des personnages. J’ai été surprise de verser quelques larmes à divers moments touchants, choses que je ne m’attendais pas du tout avec cette histoire. Par contre j’ai parfois ressenti quelques lenteurs dans l’intrigue principale, à savoir la fameuse romance alors que c’est le plus intéressant quoi. Ce roman est le premier d’une série qui se passe à Blue Heron, la propriété familiale et je suis curieuse de lire la suite !

_ … Nous deux , c’est sérieux ou pas?
Parce que, s’il ne s’agissait pas d’amour entre eux , elle allait devoir se depêcher de rattraper son coeur au lasso et de le ramener à l’écurie: de toute évidence , il était déjà parti au galop.

En bref, A un détail près est une romance fraîche et légère qui nous donne du peps et qui devrait trouver une place de choix dans votre sac de plage cet été. 

Publicités