10 things.jpg

Au lycée de Padua, Bianca fait craquer tous les garçons, tandis que sa soeur ainée Kat aurait tendance à les faire fuir. Non qu’elle soit d’une laideur repoussante, ce serait plutôt le contraire, mais son caractère irascible et son comportement de rebelle ne la rendent pas très liante. Le père des jeunes filles est très strict quant à leur éducation et leurs sorties. Il accepte que Bianca flirte a condition que Kat en fasse autant. Autant dire que l’affaire n’est pas gagnée… Mais Cameron, qui est tombé amoureux de Bianca, imagine un plan tout simplement diabolique.

10 things 2.gif

J’ai 26 ans mais j’aime encore beaucoup regarder des teen movies et des comédies romantique, ça me détend. Ne me jugez pas. J’avais déjà vu ce film il y a quelques temps et j’avais bien aimé. Du coup j’ai voulu voir si la sauce passait toujours et ça a bien été le cas. Bon bien sûr, ce n’est pas le film du siècle mais il est idéal pour se détendre et passer un bon moment.

La trame fonctionne plutôt bien sans le moindre temps mort et réussit de manière plus qu’honnête sa mission romantique grâce à des acteurs fougueux parmi lesquels Julia Stiles et Heath Ledger qui interprètent leurs rôles avec brio. C’est surtout leur complicité qui vaut largement le coup d’oeil. Ce film alterne avec efficacité gags, situations un peu convenues mais inévitables, romantisme et émotions. Franchement en dehors du titre français, ce film n’a pas de vrais défauts notoires.

En bref, 10 things I Hate about You est un film dynamique, divertissant et rafraîchissant.

10 things 4.gif

  • Gil Junger, le réalisateur, fait passer le message : « J’ai souhaité fonder le film sur les émotions qu’éprouvent les adolescents. Je ne voulais pas en faire une farce ou une caricature. La plupart des jeunes se laissent influencer par leur entourage, ils subissent la pression des modes, des idées reçues et se croient obligés de se comporter d’une certaine façon pour mieux se faire accepter (…). Je voulais faire passer le message, leur dire qu’ils ne doivent pas craindre d’avoir leurs propres idées, que c’est bien d’être unique, d’être soi. »

  • 10 bonnes raisons de te larguer est une adaptation de La mégère apprivoisée de Shakespeare. Le rôle-titre avait été immortalisé par Liz Taylor devant la caméra de Franco Zeffirelli en 1967.
  • « Je travaille de la façon suivante : je fais répéter les acteurs jusqu’à ce qu’ils soient prêts à jouer leur scène, je tourne deux bonnes prises et je passe à autre chose. C’est un style télévisuel, mais je crois que cela contribue à diminuer le nombre de fois où on doit recommencer, prise après prise. Il faut du renouveau pour conserver l’enthousiasme. » Gil Junger signe avec 10 bonnes raisons de te larguer son premier long métrage. Ce réalisateur est une référence dans le monde de la télévision.

Ma note : 13/20

Publicités