love deal.jpgPas de contact physique, pas de démonstration en public et pas d’autre fille. Paiement de l’acompte avant le week-end et le reste à la fin. Telles sont les conditions de Poppy pour qu’elle accepte de se faire passer pour la petite amie d’Eren le temps d’un week-end. Si le principe la révolte, elle doit pourtant admettre que ce job tombe à pic, car sa situation de jeune étudiante et de mère célibataire est précaire et Poppy peine à subvenir aux besoins de sa fille. Seulement, pour que leur couple soit crédible et fasse illusion auprès de la famille d’Eren, elle va devoir faire connaissance avec ce dernier, qui n’est autre que le capitaine de l’équipe de basket et la star de l’université. Faire semblant d’être amoureuse du mec le plus beau et le plus populaire de tout le campus ? Facile. Ne pas tomber amoureuse de lui ? a relation avec sa fille est magique.Moins facile…


✶✶✶☆☆

Love Deal est une romance New Adult des plus classique : L’université, le sportif adulé de toutes les filles du campus et la fille discrète et brillante. Rien d’original quoi  mais j’ai quand même passé un bon moment durant ma lecture

– Et donc, cette histoire de deal, c’est quoi ? 

– Je pensais que tu n’avais pas le temps.   

– Je n’ai pas dit que j’accepterais. Je veux juste entendre la prochaine ineptie que tu vas me sortir.   

 La revoilà, ça, c’est ma Poppy.           

 – Sors avec moi.                   

 – Quoi ?                                                     

– Tu m’attires, Honey, j’annonce d’une voix rauque. Je sais que c’est réciproque. On s’est embrassés plusieurs fois et merde, j’ai envie de continuer. Je veux continuer de t’embrasser mais aussi te voir de temps en temps. Tu sais, pour sortir, aller au restaurant, regarder les matchs de NBA qui commencent bientôt. Je te désire. Je pourrais te montrer le côté sextatique des choses.     

– Tu partagerais ta vie « sextatique », quel honneur et quelle bonté d’âme ! Tu es si généreux…                                                                                                                            

Poppy est une jeune femme courageuse et brillante. Elle étudie à l’université pour travailler plus tard dans le domaine de l’édition, elle travaille à mi-temps, elle se passionne pour le Roller Derby, où elle a la place de meneuse dans son équipe, et elle élève seule sa fille Charly âgée de 4 ans. Autant vous dire que son planning est assez chargée. Je l’ai vraiment trouvé très attachante et forte. Son histoire, son caractère, son amour inconditionnel pour sa fille,.. J’ai aimé chaque partie d’elle. D’ailleurs gros coup de cœur pour la petite Charlie et sa relation trop mignonne et fusionnelle avec sa maman. Eren m’a énormément surprise. S’il semble être le héros typique (populaire, star de l’équipe de basket, riche, collectionneur de filles, arrogant,…), il ne l’est pas du tout. Il est mature, gentil et sait faire preuve de beaucoup d’empathie. Il s’en fout des étiquettes et assume tout ses choix. Une vraie belle surprise, et ce, tout au long du roman. Les échanges entre eux m’ont beaucoup amusée, qu’ils soient en direct ou par messages. Après, comme classiquement dans ce genre d’histoires de contrat, la relation va peu à peu évoluer entre eux pour faire place à une relation amoureuse. Ils deviennent tendres et mignons, tout comme leur histoire. 

Je découvre ici la plume d’Alfreda Enwy. C’est léger et tout en douceur. J’ai apprécié la fraîcheur des dialogues entre « Ginger » et « Escort Boy » et les personnages secondaires qui sont tous aussi attachants que nos héros. Sans oublier une mention spéciale pour le Roller Derby mis à l’honneur dans ce roman. Je ne connaissais pas mais j’ai adoré voir Poppy évoluer dans ce sport. Mon seul bémol c’est la prévisibilité de l’histoire et j’ai trouvé certains passages assez longs ou redondants. 

Mais je veux qu’il soit heureux, même si ça signifie que je ne le suis pas. Je veux qu’il embrasse le destin qu’il mérite et qu’il se consacre à ce pour quoi il est fait. Et moi, je vais poursuivre ma ligne de conduite, tenter d’atteindre mes objectifs. C’était le deal dès le début, le deal avec ma fille. 

En bref, Love Deal est une douce et jolie histoire sans prise de tête, qui vous fait oublier, le temps d’une lecture, le quotidien, et nous plonge dans une adorable romance. L’auteure aborde des sujets importants, mais avec finesse.

Publicités