Un jour tu déploieras tes ailes [Alice Nevoso].

Auteur : Alice Nevoso

Date de sortie : 2020

Edition : Autoédition

Nombre de pages : 267 pages

Genre : Chick-Lit

La vie de Fanny est bien remplie, entre son travail dans le marketing, ses peintures, et sa relation avec Victor, un séduisant dentiste un poil égoïste. Son rêve secret est de percer dans le monde de l’Art, et de perdre quelques kilos pour avoir la silhouette de Monica Bellucci. Mais le jour où elle perd son travail, sa vie entière s’écroule, et elle doit trouver des ressources insoupçonnées pour faire face. D’autant plus que sa mère, une originale passionnée d’astrologie, débarque chez elle, avec ses encombrants projets… Ce roman parle d’épanouissement personnel, d’épilation à la cire, d’amour mais aussi de kilos en trop et de relation mère-fille.


Service Presse

✶✶,5/5

« C’est bon d’être réunies. On ne sait pas ce que l’avenir nous réserve, mais au moins on est toutes les trois. »

L’Autrice m’a contacté via bookstagram pour savoir si je serai intéressée pour lire son livre. Puisque vous me lisez, vous vous doutez de ma réponse. Je vous avoue que j’avais peur. Mon tout premier Service Presse, vous imaginez ? Je ne savais pas à quoi m’attendre et j’ai été agréablement surprise.

Nous suivons Fanny, 37 ans, qui élève seule sa fille, comme sa mère l’a fait avant elle. Ambre est une jeune fille de 15 ans en pleine crise d’adolescence mais elle est aussi la reine de la négociation. Fanny est une éternelle optimiste qui se sent mal dans sa peau à cause de ses kilos en trop. Ce qui est également mon cas et le cas de beaucoup d’entre-nous. Du coup, elle s’est inscrite à un concours de perte de poids : KiloBingos. Elle travaille dans le marketing pour désodorisants chez FreshParfume. Enfin elle y travaillait puisqu’elle a été licencié comme une vieille chaussette. D’ailleurs quand la vérité a éclaté, je n’ai pas été étonné.. Sa passion c’est la peinture et l’endroit où elle se sent le plus vivante c’est dans son atelier. Elle retrouve du travail dans un restaurant où elle s’occupe de la communication sur les réseaux, de la décoration et des avis clients. Elle est bricoleuse et experte en ravalement de façade.  Nicotine, leur chat, est insomniaque et hyperactif. Quant à la mère de Fanny, c’est un phénomène à elle toute seule. Cette dernière a 69 ans et elle a fait un AVC quatre mois plus tôt. Du coup, elle veut profiter de la vie au maximum. Elle se forme à l’astrologie et ses prédictions sont très souvent à l’opposé de la réalité. Elle dépense son argent aux émissions de télé achats et elle adore chiner dans les brocantes. Sa dernière lubie c’est de créer un site internet et de vendre des manteaux pour chien.

Loïc Letourneur, la quarantaine et séparé de son ex-femme, est propriétaire d’un restaurant et il a un fils de 4 ans. Il peut avoir mauvais caractère mais il a un bon fond. Il est buté, bourru, colérique, obsessionnel sur la nourriture, mais il est aussi doux, bienveillant et sincère. C’est un ancien géologue, passionné par les pierres.

« La vie, c’est comme un escalier : parfois tu montes, parfois tu descends. Reste à savoir jusqu’où on peut descendre.. »

Lorène est la meilleure amie de Fanny depuis la grande section. Elle est infirmière sur Marseille et elle est très émotive.. Elle s’enthousiasme très vite en amour et elle est trop naïve. Nous avons également Fred le commis de cuisine de 19 ans qui étudie la philosophie et qui aime le cinéma. Mais il y a aussi Sam, chef de projet internet, et Giacomo, le correspondant italien. Quant à Victor, alias monsieur Saint-Pognon, il est arrogant, égoïste et c’est un parfait crétin pour qui les apparences comptent plus que tout le reste. Il va très bien avec cette machiavélique, cette traîtresse d’ Anna.

Loïc est le nouveau patron de Fanny. Ils apprennent à se connaître petit à petit et il y a des regards qui ne trompent pas. Ils sont mignons tous les deux mais tout s’enchaîne un peu vite à mon goût sans avoir de réelles discussions concernant l’ex-femme de Loïc et l’interlude avec Victor. Cupidon n’a pas lésiné puisque deux coups de foudre naissent également : Lorène & Sam, ainsi que la mère de Fanny & Giacomo. Puis il y a Ambre qui a le béguin pour Fred..

La plume d’Alice Nevoso est fluide et les pages se tournent toute seule. Par contre certains petits détails m’ont gêné comme les nombreux sauts de paragraphes alors que ce n’était pas forcément nécessaire, une page toute blanche en plein milieu du roman, quelques fautes d’orthographes, une erreur de prénom,.. Mais tout ceci est anodin parce qu’on ressent tout l’amour que l’autrice a mis dans son histoire. Le passage sur les conseillères à pôle emploi est tellement véridique. J’en ai eu fais les frais.. En revanche, le coup de la personne sauvé par Fanny et qui lui vaut un article la première fois et un reportage la seconde fois c’est un peu gros. Une fois ça passe mais deux c’est pas trop crédible. Les nombreuses références culturelles (Demain nous appartient, Game of Thrones, Candy Crush,..) m’ont fait sourire.

En bref, Un jour tu déploieras tes ailes est une lecture sans prise de tête et sans prétention qui m’a fait passé un bon moment de détente avec quelques notes d’humour parsemé ici et là. Suivre ces trois génération de femmes, réunies sous le même toit a été un réel plaisir.

6 commentaires sur “Un jour tu déploieras tes ailes [Alice Nevoso].

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :