Nos âmes tourmentées [Morgane Moncomble].

Auteur : Morgane Moncomble

Date de sortie : 2020

Edition : Hugo & cie (Poche – New romance)

Nombre de pages : 539 pages

Genre : Romance contemporaine

Si Azalée a autrefois été une adolescente épanouie, certains événements l’ont poussée à devenir ce qu’on a toujours dit d’elle. Mais le jour où sa mère, qu’elle n’a pas vue depuis des années, décède dans un accident de voiture, son masque de jeune femme froide et indifférente menace de se fissurer. Si elle s’était promise de ne jamais revenir à Charleston, là où tant de choses se sont passées, elle décide de faire une exception. Elle était loin de se douter qu’un seul été suffirait à bouleverser tous ses principes. Car Azalée n’est pas dupe ; son nouveau voisin, le séducteur et tatoué Eden, semble bien décidé à percer tous ses secrets… Les ombres du passé planent toujours à Charleston… et les apparences n’ont jamais été aussi trompeuses.


✶✶✶✶ /5

« C’est vrai qu’être une femme, c’est easy. On se fait siffler dans la rue et tripoter dans le train dès qu’on porte une jupe, on se fait traiter de pute quand on couche et de coincée quand on ne couche pas, on n’est pas prises au sérieux quand on dit avoir été violée, on est payées moins que vous pour bosser autant, on est forcées de fonder une famille passé trente ans par peur d’être considérées comme parias de la société, On doit rester belles mais surtout naturelles, sans être grosses mais sans être maigres non plus car « personne ne veut d’un sac d’os », puis alors on ne doit surtout pas être trop intelligentes, et encore moins oser se battre pour nos droits, sinon c’est qu’on est des rabat-joie et qu’on ne trouvera jamais de mari et des enfants, pas vrai ? Et on devrait savoir faire à manger et le ménage, sinon on n’est pas une « vraie femme ». Et ça, ce n’est que la surface du problème: je t’épargne les choses sordides que les femmes subissent dans le pays du tiers-monde. Non t’as raison, à côté de ça, c’est si dur d’être un homme blanc, riche et hétéro en 2018. »

Âmes sensibles s’abstenir ! Morgane Moncomble nous parle de viol, de dépression, de maltraitance, d’autisme, de cyber-harcèlement, de salut-shaming, de syndrome post-traumatique et de suicide..

Azalée Green, alias Azalea ou Aze, s’est fait violer une fois à 12 ans et une autre fois à 16 ans par son beau-père l’officier Pete. Ce dernier est vicieux, violent et sans pitié. Elle est tombée en dépression, elle s’est méprisée, elle s’est sentie sale, elle s’est sentie coupable, elle a tenté de se suicider,.. La musique lui a sauvé la vie, l’a aidé à s’évader dans les pires moments de son adolescence. Surtout que sa mère Sylvia ne l’a pas cru quand elle lui a dit la vérité.. Azalée a 22 ans et elle a vécu beaucoup trop d’épreuves traumatisantes pour son si jeune âge. Des douleurs que personnes ne devrait avoir à ressentir.. Encore maintenant, elle se dénigre dès qu’elle rencontre de nouvelles personnes. Elle est forte, elle l’a été pendant longtemps, mais personne ne peut rester fort indéfiniment. Elle a trop encaissé, trop dissimulé, trop donné,.. Sous sa carapace de jeune femme courageuse et déterminée, elle se sent vide et malheureuse. Elle prend des cours de kickboxing pour se défouler et pour être sûre de pouvoir se défendre. Azalea, au look boyish, est aussi une jeune femme sarcastique, généreuse, honnête, joueuse et vulnérable. Elle adore les gaufres à la chantilly et elle est passionnée de pâtisserie. D’ailleurs, elle faisait des cupcakes dans un salon de thé à New-York avant de devoir revenir à Charleston où elle devient barmaid au Royal American. C’est une battante, une survivante. Malgré ses peurs, elle arrive à tendre la main à Katie, la nouvelle belle-fille de Pete. Aze tient un podcast, Dear Patriarchy, où elle parle de féminisme, de positivité, de relations toxiques,.. Elle y dénonce les injustices et elle essaie de faire bouger les choses à sa petite échelle. Ses podcasts sont très inspirantes et tellement véridique. Grâce à eux, Azalée m’a aidé à me sentir mieux sur certains sujets.

Eden Weiss a été maltraité lorsqu’il était bébé. Il a été défini comme « le bébé qui a survécu ». Hématomes aux joues, coupures et brûlures de cigarettes aux mains, ecchymoses aux oreilles, traumatismes crâniens,.. Sa mère allait jusqu’à le mettre à la machine à laver pour ne plus l’entendre pleurer.. Et son père à le jeter contre un mur parce qu’il n’entendait pas la télé à cause de ses pleurs.. La maltraitance a duré 3 ans. Ensuite, il a été placé en centre d’accueil et ballotté de famille en famille jusqu’à sa majorité. A 24 ans, Eden a une fille de 7 ans du nom de Faith qu’il ne voit que de temps en temps. L’ayant eu a à peine 17 ans, la mère de la petite étant partie peu après sa naissance et avec son passé de délinquant, ses beaux-parents l’ont convaincu de leur laisser la garde. Maintenant, il se bat pour la récupérer mais son dossier le dépeint comme violent et instable même si ça fait 6 ans qu’il trime pour s’en sortir. Faith est tout simplement adorable et elle a un doudou qui se prénomme Waffle (gaufre en français). Eden est mécanicien, épileptique, il ne juge pas les gens sans les connaître, il déteste les ragots et c’est un dingue de musique classique. Il joue plutôt bien du violon et de la guitare aussi. L’homme séduisant et blagueur est aussi en père aimant mais autoritaire. Il est courageux, impulsif, attentionné, sexy, persévérant, arrogant, obstiné, observateur, curieux, déterminé, responsable,.. Il n’a aucune limite quand ça concerne les gens qu’il aime. Son chien Chestnut ou Canaille, un Beagle, est trop choupinou.

« Je pensais que Faith devait passer avant tout parce que c’est la seule façon que j’ai trouvée pour ne jamais la perdre. Mais j’avais tord. Il n’y a aucune raison pour laquelle tu ne pourrais pas passer en premier toi aussi, au même titre que ma fille. Parce que tu es l’amour de ma vie, Azalée Green… Je te connais depuis deux mois et bordel, ca n’a pas toujours été facile et je sais que la suite le sera encore moins, mais je n’y peux rien. Parce que les minutes durant lesquelles tu es restée dans mes bras, les yeux fermés et le corps immobile, ont été les plus longues de toute mon existence. »

Azalée et Eden sont voisins. Leur première rencontre est assez comique et elle m’a directement fait penser à une scène de la série Desperate Housewives puisque Azalea se retrouve enfermer nue à l’extérieur de chez elle et qu’Eden débarque à ce moment là. Ils commencent par s’envoyer des piques via Post-it, puis la musique s’en mêle.. L’électricité et l’alchimie est bel et bien là. Eden invite Azalée à sortir et il l’amène à trois rencards le temps d’une seule soirée. Le rêve. Ils se ressemblent plus qu’ils ne le croyaient. Ils ont tous les deux été brimés, abusés, maltraités par la vie. Ils s’accordent parfaitement. Ils sont complémentaires. Ils ne se connaissent pas depuis longtemps mais ils ont, à leur façon, changé la vie de l’autre et ce n’est pas prêt de s’arrêter..

Andrew, peintre, est l’ancien meilleur ami d’Azalée. Il a été son premier baiser et il est amoureux d’elle mais le sexe ce n’est pas trop son truc. Alexander alias Alec et Josh sont les meilleurs amis d’Eden. Alec est un artiste timide. Il écrit des musiques que son frère jumeau Cameron joue avec son groupe de rock. Il a du mal avec les sarcasmes et les questions rhétoriques, il prend tout au pied de la lettre, il a du mal avec le bruit et les foules,… Alec est intelligent, sensible et honnête. Il est autiste Asperger. Josh est étudiant en droit et coach sportif. Il donne des cours de kickboxing et il est le premier amour d’Azaléa. Et vice versa bien évidemment. Il l’aime, elle est sa famille, ce qui ne l’empêche pas de lui en vouloir de l’avoir quitté sans explication même s’il avait deviné la semi-vérité. Josh est fiancé à la barmaid Alyssa. Cette dernière parle toujours en espagnol quand elle est énervée.

« J’ai choisi de me sauver au lieu d’attendre que quelqu’un le fasse pour moi. »

Morgane Moncomble nous avertit dès le début que son livre n’est pas à mettre entre les mains de tout le monde. Elle a également partager les numéros importants à savoir par tous au cas où. C’est très généreux de sa part mais aussi important pour moi de vous les communiquer également.

  • SOS viols femmes informations : 0 800 05 95 95
  • Violences femmes info : 39 19
  • Net écoute – écoute contre le cyber-harcèlement : 0 800 200 000
  • Suicide écoute : 01 45 39 40 00

Nos âmes tourmentées évoque des sujets difficiles comme le viol, le cyber-harcèlement, le salut-shaming, la dépression (insomnies, manque d’appétit, sautes d’humeur,..), le suicide et le syndrome post-traumatique. Tous ces thèmes et leurs conséquences y sont parfaitement exploités et dépeints. Voir l’impitoyabilité des gens m’a outré mais ne m’a pas surprise malheureusement. Le discours d’Azalée lors de la réunion d’anciens élève m’a ému, m’a touché au plus profond de mon âme et a réussi à me faire verser quelques larmes. Son message est tellement poignant et véridique. La page blanche avec des pointillés lors du passage à l’acte est bien trouvée. La maltraitance et l’autisme sont également abordés. L’action se déroule de Juin à Septembre 2018 et le roman est séparé en 3 parties : Retour aux sources, Confrontation et Bombe à retardement. Une Playlist est disponible au tout début du roman (Ariana Grande, Beyoncé, Maroon 5,..) et les nombreuses références culturelles m’ont fait sourire :  Blair Waldorf, Regina dans Lolita malgré moi, John Lennon, les Beatles. Harry Potter, les Disney, Glee, Bradley Cooper, La vie est belle,.. Néanmoins, j’ai trouvé la fin un peu bâclé. J’aurai aimé avoir une discussion entre Katie et Azalée après la plainte, j’aurai aimé suivre Azalée dans son parcours vers la guérison, j’aurai aimé assister au procès pour la garde de Faith,.. Et j’avoue que je m’attendais à voir débarquer Charlie.

« Qu’on soit clairs : vous n’êtes pas anti-féministes si vous portez du rose, si vous êtes femmes au foyer ou si vous aimez plaire aux garçons : vous l’êtes si vous jugez ces femmes-là pour leurs choix de vie. Le féminisme, c’est accepter toutes les femmes telles qu’elles sont, couleur, genre, forme, orientation sexuelle et handicap confondus. »

En bref, Nos âmes tourmentées est un roman auquel il est impossible de rester insensible. Les sujets abordés sont importants et dépeints avec justesse. Ce qu’il faut retenir c’est que les mots peuvent blesser plus qu’on ne le croit, qu’il faut qu’on s’accepte comme l’on est et que chacun devrait se mêler de sa vie plutôt que de celle des autres.

4 commentaires sur “Nos âmes tourmentées [Morgane Moncomble].

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :