Peter Pan et La Belle et Le Clochard !

Les aventures de Peter Pan [1953]

Production : Walt Disney Pictures

Réalisation : Clyde Geronimi ; Wilfred Jackson ; Hamilton Luske

Durée : 1h17

Wendy devient une grande fille. Aussi passe-t-elle sa dernière nuit dans la nursery avec ses jeunes frères. C’est cette nuit-là que Peter Pan choisit pour les entraîner dans un grand voyage au pays imaginaire. 


🎵 Rêve ta vie en couleur, c’est le secret du bonheur.. 🎵 

Je n’ai pas vu ce Disney très souvent mais mes souvenirs étaient intact. Je pense quand même qu’il est réservé aux enfants. En tout cas, la sauce n’a pas pris lors de mon re-visionnage. Au niveau des personnages, nous avons la famille Darling donc l’aînée Wendy qui est bavarde et qui n’a aucune envie de grandir, Jean et le petit Michel. Puis il y a le héros Peter Pan qui prend tout à la rigolade et qui refuse de grandir, suivi constamment par la jalouse et possessive Féé Clochette. Sans oublier Lili la tigresse, les garçons perdus, le Capitaine Crochet et son acolyte, Monsieur Mouche.

Peter Pan 2 : Retour au pays imaginaire [2002]

Production : Walt Disney Pictures

Réalisation : Robin Budd

Durée : 1h12

Wendy a grandi; elle s’est mariée et a eu deux enfants. Alors que la Seconde Guerre Mondiale fait rage, elle raconte chaque soir à ses enfants les fabuleuses aventures de Peter Pan. Mais Jane, son aînée âgée de 12 ans, au caractère affirmé, refuse de croire à ces contes de fées… Jusqu’au jour où le Capitaine Crochet l’enlève, la confondant avec Wendy, et l’emmène au Pays Imaginaire…


Wendy est maman de deux enfants, le petit Daniel et l’aînée Jane. Cette dernière rencontre à son tour Peter Pan et la Fée Clochette qui sont fidèles à eux-mêmes, ainsi que les garçons perdus, le Capitaine Crochet et Monsieur Mouche. Cette suite est pas mal. Je me demande même si je ne la préfère pas au premier opus. Les deux se valent je pense. Quant à la fin, elle est toute mignonne avec les retrouvailles de Peter, Clochette et Wendy.

La Belle et le Clochard [1955]

Production : Walt Disney Productions

Réalisation : Clyde Geronimi ; Wilfred Jackson ; Hamilton Luske

Durée : 1h16

Lady est une jeune chienne cocker qui vit dans un quartier chic de la Nouvelle-Angleterre. Là, elle a tout pour être heureuse, câlinée et adorée par ses maîtres, Jim et Darling. Cependant, l’arrivée d’un bébé vient changer le cours des choses: Lady doit se faire à l’idée qu’elle n’aura plus toute l’attention et l’amour de ses maîtres pour elle seule. Mais ce n’était rien comparé à la venue de Tante Sarah pour garder le nouveau né et de ses deux terribles chats siamois qui vont pousser Lady à fuir la maison. Commence alors pour elle la découverte d’un autre monde, qu’un chien errant du nom de Clochard va lui montrer.


J’aime toujours autant ce Disney. Je le trouve trop mignon. D’un côté nous avons les chiens domestiques avec l’adorable Lady et les inséparables Jock & César. De l’autre côté nous avons l’indépendant Clochard. Sans oublier les horribles chats siamois.. N’empêche, j’aimerai vraiment savoir si les chiens ressentent ou réagissent vraiment comme cela. La scène des spaghettis est mythique et on la doit au généreux Tony qui semble bien comprendre le langage des chiens. Lady et Clochard finissent par avoir 4 chiots, trois femelles et un mâle...

La Belle et le Clochard 2 : L’appel de la rue [2001]

Production : Walt Disney Pictures

Réalisation : Darrell Rooney ; Jeannine Roussel

Durée : 1h09

Scamp est le seul mâle de la portée de la Belle et du Clochard. Un jour, il décide de s’enfuir de chez lui. Il rencontre une bande de chiens et surtout, Ange, une charmante chienne qui recherche une famille. Celle-ci lui apprend les valeurs et la chance d’avoir une famille.


Enfant, je me souviens avoir eu un coup de cœur pour ce Disney et l’avoir préféré au premier. Je ne compte plus le nombre de fois ou je l’ai visionné. Ange est si mignonne et Scamp est si choupinou. Clochard, Lady, Jock, César et même les chats siamois sont de la partie. Le nouveau venu c’est cet égoïste de Caïd. La scène culte des spaghettis est de retour. Encore une fois, j’ai passé un agréable moment en compagnie de tous ces animaux.

La Belle et le Clochard [2019]

Production : Walt Disney Pictures

Réalisation : Charlie Bean

Durée : 1h42

Dans une petite ville de Nouvelle-Angleterre, la chienne cocker Lady voit sa vie parfaite bouleversée par l’arrivée d’un heureux événement dans la famille de ses maîtres. Elle fait alors la rencontre de Clochard, un chien errant pour qui la rue n’a plus aucun secret. 


Ce Live Action a été beaucoup critiqué. Ce que je peux comprendre parce que les animaux, surtout Lady et Clochard, sont moins beaux que dans le Disney et qu’il y a beaucoup de modifications de l’histoire comme la façon dont Clochard enlève le harnais à Lady ou encore la présence du rat à de nombreuses reprises et pas qu’à la fin,.. De nombreuses scènes inédites ont lieu comme la ballade en bateau ou la discussion concernant le précédent abandon de Clochard par ses anciens maîtres à la naissance d’un bébé. La scène mythique des spaghettis est de la partie, ainsi que nos chers chats siamois. Je reste sceptique face à ce Live Action. Je ne vois pas trop l’intérêt en fait. L’original se suffisait à lui-même.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :