Les fiancés de l'hiver.jpg

Sous son écharpe élimée et ses lunettes de myope, Ophélie cache des dons singuliers : elle peut lire le passé des objets et traverser les miroirs. Elle vit paisiblement sur l’Arche d’Anima quand on la fiance à Thorn, du puissant clan des Dragons. La jeune fille doit quitter sa famille et le suivre à la Citacielle, capitale flottante du Pôle. À quelle fin a-t-elle été choisie ? Pourquoi doit-elle dissimuler sa véritable identité ? Sans le savoir, Ophélie devient le jouet d’un complot mortel.


                                        ✶✶✶✶☆

Cette magnifique découverte, je la dois à Maëlle parce que j’ai gagné Les fiancés de l’hiver lors du concours qu’elle a organisé pour les 3 ans de son blog. Et je ne suis pas sûre que j’aurai été tenté de le lire sinon alors je te remercie grandement parce que ce livre est un coup de cœur ! D’ailleurs, dès la fin de ce tome,j’ai voulu m’empresser d’aller acheter la suite mais elle est introuvable dans ma ville..

Nous t’accordons une dernière chance. Fais honneur à notre famille, gamine. Si tu échoues à cette tâche, si tu fais échouer ce mariage, je te jure que tu ne poseras jamais plus les pieds sur Anima.

L’histoire de La Passe-Miroir se place dans un monde imaginaire composé de diverses arches, dont celle où est née notre héroïne, Ophélie, et celle où elle ira vivre pour suivre son fiancé Thorn. D’emblée, je me suis prise d’affection pour Ophélie, cette jeune fille naïve et maladroite, passionnée par son métier dans son musée et au pouvoir magique qu’elle possède. En effet, Ophélie peut voyager a travers les miroirs mais aussi  et surtout lire l’histoire d’un objet en le touchant de ses mains. J’ai souvent eu envie de la défendre dans le monde de brute ou elle a été entraînée mais j’ai été impressionnée de la manière dont elle arrive à s’y débrouiller. Thorn vient du « pole », lieu lointain, territoire hostile et froid où toute la société est très hiérarchisé. Est-il juste un être bourru qui a souffert d’un manque d’amour ou est-il cet homme calculateur et méchant comme le prétendent tous les ennemis de sa famille? Honnêtement en refermant ce premier tome je n’ai toujours pas la réponse et j’espère en apprendre un peu plus sur lui dans la suite. Ce qu’il faut savoir c’est qu’au Pole, tous les coups sont permis pour s’attirer les faveurs de Farouk (Seigneur de cet arche) donc complots, trahisons, meurtres, mensonges sont au rendez-vous et le lecteur est tenu en haleine jusqu’à la dernière page. 

Grâce à votre aptitude à passer les miroirs, vous pourriez me rendre compte de la situation au Clairdelune. Et puis, ajouta-t-il plus bas, en se prenant d’un intérêt soudain pour ses souliers, je crois que je suis en train de m’habituer à vous.

J’ai bien aimé l’évolution des relations entre les principaux protagonistes, ainsi que le climat de méfiance qui règne sur l’arche de Thorn. Les personnages secondaires, bons ou mauvais, sont bien construits (Big Up à Renard et la tante Roseline que j’ai adoré), et on plonge avec délectation dans cet univers fait de duperies et de mirages. On ne sait jamais qui est digne de confiance et qui ne l’est pas. Les Dragons, capables de blesser à distance avec leurs Griffes et les Mirages aux pouvoirs illusionistes sont autant de menaces pour notre jeune héroïne, qui va progressivement gagner en maturité et en confiance. L’histoire n’a de cesse de prendre des tournants inattendus, de nous surprendre, et ça, j’ai tout bonnement adoré ! Et il y a encore tant de mystère qui plane une fois le premier tome fini ! (Surtout l’écharpe d’Ophélie, je suis sure qu’elle va être super archi importante, je le sais !) L’écriture de Christelle Dabos est vraiment très agréable à lire. L’auteur a une imagination débordante. L’illustration de la couverture est magnifique. 

Tant qu’Ophélie aurait des scrupules, tant qu’elle agirait en accord avec sa conscience, tant qu’elle serait capable de faire face à son reflet chaque matin, elle n’appartiendrait à personne d’autre qu’elle-même.

En bref, J’ai littéralement dévoré ce premier tome. Christelle Dabos a su m’emporter totalement dans le monde qu’elle a créé,  un monde étonnant peuplé de personnages aux caractères marqués. Son univers m’a complètement séduite et j’ai extrêmement hâte de lire la suite

Publicités