Meilleurs ennemis [Sally Thorne].

instasize_201120200703

Auteur : Sally Thorne

Date de sortie : 2018

Edition : Harlequin (&H – Poche)

Nombre de pages : 489 pages

Genre : Romance contemporaine

Le jour où Lucy rencontre son nouveau collègue, Joshua Templeman, elle n’en revient pas : il est à tomber ! Sauf qu’il ne lui faut pas plus de deux secondes pour découvrir qu’il est aussi froid, cynique, impitoyable… absolument détestable ! Alors, quand leurs chefs respectifs les mettent en concurrence pour une promotion, Lucy est prête à tout pour le battre. Car, si elle gagne, elle sera sa boss. S’il gagne… elle démissionnera. Autant dire qu’elle n’a pas le choix : elle doit gagner. Mais lorsque, un soir, dans l’ascenseur, ce traître de Josh l’embrasse fougueusement, elle est complètement déstabilisée. Se serait-elle trompée à son sujet depuis le début ? Ou est-ce une tactique de Josh pour lui faire perdre ses moyens ?

Dans ma bibliothèque

✶✶✶✶/5

« Le truc, Shortcake, c’est de trouver la bonne personne. Celle qui peut aussi bien rendre les coups que les encaisser. »

Lucy contre Joshua, amour au premier regard ou destruction totale ? #bookboyfriend Cette lecture fut pratiquement un coup de cœur. 

Lucinda, alias Lucy Hutton et surnommée Shortcake par son « ennemi » ou Schtroumpfette par ses parents, a 28 ans et est l’ assistante de direction d’Hélène Pascal qui est son mentor et qu’elle admire profondément. Je me suis beaucoup reconnue en elle. Elle est est beaucoup trop gentille avec tout le monde, elle veut a tout prix qu’on l’apprécie et du coup elle ne refuse jamais rien. Elle a également besoin de s’adapter progressivement aux choses sinon elle panique, tout comme moi. Elle adore les livres, elle a du mal à baisser sa garde, elle est optimiste, douce, naïve, un peu bordélique, jalouse,.. Mais elle peut aussi être une vraie lionne pour protéger ses proches. Elle est également passionnée par les Schtroumpfs (oui oui) mais quand on connaît la raison, on ne peut s’empêcher d’être émue. Lucy m’a beaucoup fait rire avec son côté Drama Queen, sa légère tendance à dramatiser. On peut dire qu’elle ne manque pas d’imagination et je l’ai adoré. Quant à ses parents, ils cultivent des fraises dont les Lucy 42 et ont même un blog qu’ils ont nommé Sky Diamond Strawberries. Ils sont beaucoup trop adorables. #onseressemblebeaucouptrop

Joshua Templeman, surnommé Docteur Josh par son patron, est l’assistant de direction de Mr Bexley alias Micropénis. Josh est très prévisible. Il porte la même chemise mais de couleur différente chaque jour (blanc uni, fines rayures, beige, jaune pâle, jaune moutarde, bleu ciel, bleu turquoise, gris perle, bleu marine et noir). Il peut être froid, cynique, sarcastique, rigide, agressif,.. Mais sous sa façade de parfait connard, se cache un homme timide, protecteur, patient, gentil, respectueux, drôle, attentionné, ordonné voire très maniaque, jaloux, un brin obsessionnel (jusqu’à ramasser un certain post it), vulnérable,.. Au premier abord, on pourrait penser à un dédoublement de personnalité. C’est pas évident de savoir ce qu’il se passe dans sa tête. Mais il a fini par complètement me séduire. #bookboyfriend N’oublions pas que notre héroïne le compare à Clark Kent. Quant a ses parents, ils sont retraités mais ils étaient chirurgien. Sa mère est adorable mais alors son père m’est très antipathique. Patrick, son frère, est médecin. Le moins que l’on puisse dire c’est que l’ambiance familiale est assez compliquée. 

« – Joshua, tu m’as tellement bousillée que je perds tous mes moyens quand un mec me dit que je suis belle. Je vois l’inquiétude s’afficher sur son visage mais je poursuis :
– Voilà pourquoi je pleurais. Parce que quand Danny m’a dit que j’étais très belle j’ai failli tomber du tabouret. C’est simple, en fait tu m’as complètement détruite.
– Je…, commence-t-il à dire. Lucy, je… Apparemment, il ne trouve rien d’autre à dire.
– Il n’y a rien à ajouter, Joshua. Félicitations. Aujourd’hui, c’est toi qui as gagné. »

Les sentiments ressentis quand on déteste et quand on aime se ressemblent pas mal. Mais nos deux héros ne se sont jamais vraiment détestés. Lucy et Josh sont de forces égales mais contraires. Entre le Jeu du Regard, le Jeu des RH, le Jeu de l’Espionnage, le Jeu du « Tu es juste tellement… », le Jeu du « Comment vas tu ? », le Jeu de l’Amitié. Le Jeu du Ou Autre Chose, le Jeu du « Faisons Comme si de Rien n’ était, le Jeu du Nouveau Départ,,.. On a l’impression d’assister à un match de tennis lors de leurs nombreux affrontements tellement ils se renvoient la balle. Œil pour oeil, dent pour dent est un peu leur devise. Leur premier baiser dans l’ascenseur est dû à un quiproquo, un malentendu mais c’est l’élément déclencheur, c’est là qu’ils se rendent compte qu’ils se sont voilés la face depuis longtemps, enfin surtout elle. A force de cohabiter dans leur bureau, ils ont fini par devenir dépendant l’un de l’autre et par ne plus pouvoir se séparer. Josh lui permet de devenir une nouvelle version d’elle même, d’exiger le respect des autres et Lucy lui permet d’être moins rigide et de profiter, de décompresser. Ils ont tous les deux une drôle de dynamique mais leur histoire est tellement belle, originale, unique.

Concernant les autres personnages, nous avons le charmant graphiste Danny et la culottée Julie. Je ne connaissais pas Sally Thorne mais j’ai adoré ma lecture et son écriture. Lucy et Josh ont été deux gros coups de coeur. L’idée du séminaire d’entreprise façon paintball pour unir les Gamins et les Bexley est excellente et permet une bonne cohésion d’équipe. Ce qui peut nous donner des idées, on ne sait jamais. Quant à la signification des marques dans l’agenda de Josh, je ne m’attendais pas à ça et c’est beaucoup trop mignon. Mon seul regret c’est de n’avoir que le point de vue de Lucy mais en même temps je comprend ce choix puisque l’histoire perdrai tout son sens. Une autrice à suivre de très près !

« Peut être que le seul véritable moyen de réunir les gens est de leur faire traverser une épreuve ensemble. »

En bref, une comédie romantique qui fait du bien. Il vous sera impossible de ne pas rire avec Lucinda et de ne pas succomber à Joshua.

4 commentaires sur “Meilleurs ennemis [Sally Thorne].

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :