Dernier été à Tokyo [Cecilia Vinesse].

dernier été à Tokio.jpg

Sept jours pour s’aimer
6 jours, 
19 heures, 
24 minutes… 
Pour Sophia, le compte à rebours a commencé ! 
Sophia, 17 ans, a une semaine pour dire au revoir à Tokyo et à son groupe d’amis expatriés. Mais ses adieux sont gâchés par le retour surprise de Jamie, avec qui elle a toujours eu une relation compliquée. Alors que tout s’écroule autour d’elle, Jamie se révèle pourtant le seul sur qui elle peut compter. Peut-être n’est-ce pas trop tard pour leur histoire ? Mais que peut-on construire, lorsqu’on n’a que sept petits jours ?


 ✶✶☆☆☆

Cette lecture compte pour mon challenge  Angel or Demon.

Dernier été à Tokyo nous fait voyager dès les premières lignes. Ce roman a un petit goût d’aventure, de dépaysement, de voyages.  Cependant je ne peux pas dire que j’ai adoré ce roman. La sauce n’a pas vraiment prise avec moi. L’histoire est mignonne mais je n’ai rien ressenti.

On suit le personnage de Sophia, jeune fille de 17 ans, qui n’a plus qu’une semaine à passer à Tokyo avant de retourner dans le New Jersey. Cette semaine sera riche en rebondissements car elle ne sait pas si elle doit avouer ses sentiments à David, qu’elle aime en secret depuis des années. Sans compter sur le retour de Jamie, après 3 ans d’absence. Sophia est une jeune fille que l’on prend plaisir à suivre même si parfois on a envie de la secouer pour qu’elle ouvre les yeux sur ce qu’elle a juste devant elle, elle en devient un peu agaçante mais en même temps elle est très touchante. Elle vit avec sa mère et sa grande sœur et on se retrouve face à un père négligent qui a refait sa vie ailleurs. On aborde donc le thème des familles séparées. Le thème de la quête d’identité est aussi présent. Elle  se questionne beaucoup sur elle ou sur les autres. On avance donc avec elle, elle revient parfois en arrière, fait des mauvais choix, les assume, s’excuse et refait des erreurs. Vive l’adolescence quoi !

Puis nous avons Jamie qui est vraiment génial avec notre héroïne, il lui laisse de l’air quand elle en a besoin et est là pour elle quand il faut. Il est vraiment terre à terre, simple et gentil. C’est un personnage un brin mystérieux, qui se révèle au fil des pages, adorable et bien sympa. Quant aux amies de Sophia, je les ai trouvé ultra agaçant. Et que dire du surnom « SOFA » qu’ils utilisent..

Ce que j’ai beaucoup aimé c’est qu’à chaque début de chapitre nous avons le jour, l’heure, la minute et les secondes restant à Sophia.  Nous aussi on se bat contre le temps qui passe, c’est une course contre la montre qui s’est enclenchée. Ce roman se lit tout seul mais je l’attribuerai plus à un public jeunesse, disons 11/25 ans. Les situations s’enchaînent sans qu’il se passe quoi que ce soit d’intéressant. Ce qui m’intriguait pas mal c’était le fait que l’histoire se déroule au Japon mais j’aurai aimé que Cecilia Vinesse mettent des notes par ci par là sur certains aspects car je n’y connais absolument rien.  Je trouve que cela m’aurait aussi enrichi d’avoir des petites notes expliquant certains petit détail. Et j’aurais aimé avoir un épilogue pour conclure le roman, là Cécilia Vinesse nous laisse imaginer ce qu’il va se passer après ces 7 jours et le retour dans le New Jersey.

En bref, sans avoir détesté ma lecture je n’ai pas non plus été enchanté. Dernier été à Tokyo aborde non seulement l’amour et les liens qui se créent mais également l’amitié, la famille et les choix qui en découlent. Cependant le tout m’est apparu sans émotions et c’est vraiment dommage. 

 

2 commentaires sur “Dernier été à Tokyo [Cecilia Vinesse].

Ajouter un commentaire

  1. surnommer une Sophia « Sofa »?? … why ? Je m’appelle Sofia et on ne m’a jamais appelé ainsi… c’est genre Soso, Sofita (les garçons en primaire pour m’embêter mdr, Sophie limite…

    Dommage qu’il ne t’es pas charmé, surtout si ça manque de quelques petits plus concernant la ville de Tokyo..je l’ai dans ma PAL (je l’avais gagné à un concours).

    Aimé par 1 personne

    1. J’ai jamais vu un surnom aussi pourri que Sofa.. L’auteur a vraiment fauté sur ce coup là ! ^^
      Du coup faudra que tu me dises ce que tu en penses. Tu vas peut-être aimé ! 😉

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :